Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on whatsapp
Share on print
Jeunesses Citoyenneté Emancipation
Jeunesses Citoyenneté Emancipation
Publié le 22 février 2022
Après deux années d’expérimentation, le gouvernement poursuit le développement du Service National Universel. Pour le moment basé sur le volontariat, le SNU se voit doté de 65 millions d’euros et s’appuie sur le code du service national. Des séjours de cohésion de 14 jours avec des jeunes de 15 à 16 ans sont actuellement en cours, réunissant 3 000 jeunes. L'Unsa Education se joint à des organisations de jeunesse, des mouvements d'éducation populaire, des associations et syndicats pour proposer une alternative au SNU. Ce projet alternatif a pour socle l'éducation. Car l'éducation des jeunesses est l’un des piliers majeurs du projet républicain émancipateur. L’éducation se construit par l’École et par une éducation populaire permettant la prise d’initiative et de responsabilité des jeunes notamment.

Notre  proposition d’alternative au SNU vise le développement de la citoyenneté et le renforcement de la démocratie par la mise en œuvre d’une véritable mixité sociale entre les jeunesses et par des expériences collectives relevant de l’éducation populaire. Notre alternative reconnaît dans les missions éducatives légitimes  de l’Etat : elle est ancrée dans le principe constitutionnel de laïcité, permettant à chaque jeune d’assurer sa liberté de conscience et de garantir sa liberté d’expression et l’égalité des droits.

Notre projet alternatif au SNU, « Jeunesses Citoyenneté Emancipation », s’il est repris par le prochain Président ou la prochaine présidente de la république, ne sera pas obligatoire pour les individus : l’engagement ne saurait être que volontaire. Il reposera sur l’engagement de l’ensemble des acteurs publics et associations agréées.  « Jeunesses Citoyenneté Emancipation » doit permettre à chaque jeune, qui le souhaite, dès 11 ans et jusque 30 ans, de se construire un parcours, de fréquenter des espaces de rencontres ouvrant aux mixités et de vivre des expériences collectives et démocratiques : classes de découverte, séjours collectifs de vacances, juniors associations, formation à l’animation volontaire, coopérations internationales, espace de rencontre entre urbains et ruraux, service civique refondé,…Ce parcours pourra se dérouler sur le temps scolaire, dans l’école ou au sein d’associations partenaires.

Il devra proposer des actions et des temps permettant :
•           De prendre soin des autres, notamment des plus vulnérables, de soi et de la planète ;
•           De développer l’esprit critique dans tous les domaines ;
•           De renforcer la citoyenneté européenne, la solidarité internationale et la compréhension du monde ;
•           L’écoute et le soutien des jeunes dans leur désir d’agir, de créer, de s’émerveiller, d’expérimenter, d’être en confiance avec  l’altérité
•           Les mobilités, y compris virtuelles, du local à l’international ;
•           De s’approprier et faire évoluer les cadres collectifs et protecteurs permettant de faire société ;

« Jeunesses Citoyenneté Emancipation », c’est un choix fort et essentiel  : celui de renforcer l’éducation démocratique  dans le projet républicain, celui d’investir massivement dans un parcours permettant à l’ensemble des jeunes français de se rencontrer, de se déplacer et de vivre des moments collectifs , d’avoir le goût de l’avenir.
En confortant, en impulsant et en  finançant les expériences de « vivre et agir  en commun » par la coopération des acteurs éducatifs publics et associatifs, en associant chacun à la vie démocratique, on renforce la République.

Nous sommes attachés à des politiques publiques solides et à leur continuité territoriale assurée par l’état avec les collectivités territoriales. « Jeunesses Citoyenneté Emancipation » doit être confié au ministère de l’éducation nationale, de la jeunesse et des sports. Il doit impérativement être mis en œuvre par des personnels formés, aux statuts clairs et ayant des rémunérations dignes. Ces personnels de pilotage et d’encadrement seront amenés à accueillir chacun et à porter un regard confiant, aidant et bienveillant sur chaque jeune. C’est une des conditions d’une politique éducative émancipatrice et solidaire.

Consulter le texte de l’alternative au SNU et ses signataires

Lire la suite

À LA UNE

Rémunérations, moyens humains, politiques éducatives : les organisations syndicales alertent la nouvelle première ministre
Rémunérations, moyens humains, politiques éducatives : les organisations syndicales alertent la nouvelle première ministre
Baromètre UNSA des métiers : On fête le 10ème anniversaire !
Baromètre UNSA des métiers : On fête le 10ème anniversaire !
Médecins, infirmier∙ères et assistant∙es sociales∙aux : l’ultime camouflet qu’ils/elles n’acceptent pas !!
Médecins, infirmier∙ères et assistant∙es sociales∙aux : l’ultime camouflet qu’ils/elles n’acceptent pas !!
Le diplôme, condition d’un accès réussi au marché du travail
Le diplôme, condition d’un accès réussi au marché du travail
Rémunérations, moyens humains, politiques éducatives : les organisations syndicales alertent la nouvelle première ministre
Rémunérations, moyens humains, politiques éducatives : les organisations syndicales alertent la nouvelle première ministre
Baromètre UNSA des métiers : On fête le 10ème anniversaire !
Baromètre UNSA des métiers : On fête le 10ème anniversaire !
Médecins, infirmier∙ères et assistant∙es sociales∙aux : l’ultime camouflet qu’ils/elles n’acceptent pas !!
Médecins, infirmier∙ères et assistant∙es sociales∙aux : l’ultime camouflet qu’ils/elles n’acceptent pas !!
Le diplôme, condition d’un accès réussi au marché du travail
Le diplôme, condition d’un accès réussi au marché du travail

SELECTIONNÉS POUR VOUS

Rémunérations, moyens humains, politiques éducatives : les organisations syndicales alertent la nouvelle première ministre
Rémunérations, moyens humains, politiques éducatives : les organisations syndicales alertent la nouvelle première ministre
18 mai 2022 - National
Plusieurs organisations du monde de l'éducation et de l'enseignement agricole ont signé le 18 mai un courrier adressé à la nouvelle première m...
Médecins, infirmier∙ères et assistant∙es sociales∙aux : l’ultime camouflet qu’ils/elles n’acceptent pas !!
Médecins, infirmier∙ères et assistant∙es sociales∙aux : l’ultime camouflet qu’ils/elles n’acceptent pas !!
16 mai 2022 - National
La « prime Ségur » a permis de rémunérer (un peu) mieux les personnels de santé hospitaliers et territoriaux épuisés par la gestion de la cris...
Célébrez la Journée mondiale des personnels de soutien à l’éducation avec nous !
Célébrez la Journée mondiale des personnels de soutien à l’éducation avec nous !
16 mai 2022 - National
L'Internationale de l'Éducation organisait pour la 5ème fois la journée internationale des personnels de soutien. Une visioconférence avec des...
Journée internationale des infirmier·es : quels enjeux dans l’actualité éducative ?
Journée internationale des infirmier·es : quels enjeux dans l'actualité éducative ?
9 mai 2022 - National
Gwenaëlle Durand, co-secrétaire générale du SNIES, a accepté de répondre à nos questions sur les enjeux de la journée internationale de la pro...
L’extrême-droite, ça ne s’essaie pas !
L'extrême-droite, ça ne s'essaie pas !
15 avril 2022 - National
L’UNSA Éducation appelle à s’opposer à la candidate de l’extrême-droite. Pour cela, ni vote blanc, ni abstention. Il faudra mettre le bulletin...
Baromètre UNSA des métiers : On fête le 10ème anniversaire !
Baromètre UNSA des métiers : On fête le 10ème anniversaire !
16 mai 2022 - National
2013, c'était la première édition du baromètre UNSA des métiers de l'éducation, de la recherche et de la culture, qui est devenue l'enquête de...
En lien avec l'actualité
Nos expressions
Agir avec vous
Analyses et décryptages
Baromètre : enquête annuelle
Nos dossiers

Recevoir la newsletter

Votre adresse de messagerie sera uniquement utilisée pour vous envoyer la lettre d’information de l’UNSA Éducation. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

Conformément aux dispositions du RGPD et de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès, d’interrogation, de portabilité, de rectification et d’effacement des données vous concernant. Pour toute question concernant vos données, leur usage, l’exercice de vos droits, veuillez contacter notre responsable du traitement : dpo@unsa-education.org, en précisant dans l’objet du courriel « droit des personnes ».

LIMITES, CONFIDENTIALITÉ, INFORMATIQUE ET LIBERTÉS
Ce service d’information est un service gratuit. Il est assuré sans garantie et peut-être interrompu à tout moment sur simple décision de l’UNSA Éducation. L’UNSA Éducation se réserve le droit de confirmer ou refuser sans justification toute demande d’abonnement, de suspendre ou supprimer tout abonnement sans préavis. L’inscription ne donne aucun droit, contractuel ou non contractuel, vis-à-vis de l’UNSA Éducation. Les adresses électroniques ou autres informations contenues dans les messages adressés ne seront pas transmis à des tiers. Les organisations affiliées à l’Unsa et leurs différentes structures ne sont pas considérées comme des tiers. Pour les demandes individuelles, les cas particuliers, les questions touchant à la vie syndicale et/ou professionnelle, il est préférable de s’adresser directement à l’UNSA Éducation à cette adresse : national@unsa-education.org. Le droit d’accès, suppression, rectification s’exerce auprès du secrétaire général de l’UNSA Éducation, site internet, UNSA Éducation 87 bis avenue Georges Gosnat, 94853 Ivry sur Seine Cédex ou par courrier électronique auprès du secteur communication à cette adresse : communication@unsa-education.org.

Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Qui sommes
nous ?

Nos
syndicats

Contact
de proximité

Centre de
recherche ?