« Dialogue social », « démocratie sociale », « des syndicats forts et responsables »… c’est avec ces termes que les responsables politiques et/ou des entreprises parlent de l’importance des syndicats…

Très respectueux donc… Mais dans la réalité ?

Dans la réalité cela change. Car « si le cadre juridique existant est en principe très protecteur de la représentation du personnel. Il existe cependant un écart entre les textes et leur application. »

C’est bien ce que montre l’avis « repérer, prevenir et lutter contre les discriminations syndicales » rendu par la Conseil économique social et environnemental (Cese) voté à l’unanimité le 13 juillet 2017.

Pour lire l’avis suivre

 

L’​Unsa-Education et l’​Unsa ne cesseront de lutter contre toutes les discriminations et notamment syndicales.