Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

thematique-unsa-sexprime
Déficit d’attractivité de nos métiers : il faut y remédier
Publié le 20 septembre 2021
Le CTMEN du 20 septembre s'est réuni pour faire un bilan de la rentrée. L'UNSA Éducation demande des solutions pour les difficultés globales qui remontent de nos collègues. Au-delà des solutions pour pallier les difficultés de l'année, nous demandons des perspectives pour des améliorations durables.

Pour l’UNSA Éducation, la satisfaction des personnels en métropole de retrouver les élèves est une caractéristique positive et importante de ce début d’année scolaire. Compte-tenu de la présence du virus et des protocoles à mettre en œuvre pour maîtriser sa circulation, il n’est pas encore possible de parler d’un retour à la normale, mais la plupart des personnels tendent à se rapprocher de l’exercice de leurs métiers hors crise sanitaire.

Cette amélioration, en souhaitant qu’elle dure, nous nous en réjouissons. Néanmoins, nous alertons sur le fait qu’elle ne suffira pas à répondre à la dégradation de la qualité de vie au travail constatée bien avant la crise et aggravée par la crise elle-même. Pour que les personnels de notre ministère retrouvent la satisfaction au travail, il faut restaurer la reconnaissance et le respect. La reconnaissance et le respect passent notamment par les conditions de rémunération.

Pour l’UNSA Éducation, le constat à ce stade de l’agenda social est hétérogène. Pour la filière administrative, le relevé signé avec le ministère indique que les choses ont été amorcées positivement, mais il convient maintenant de réussir leur mise en œuvre concrète dans les académies. Il faut aussi s’attaquer au manque de postes.

D’autres évolutions sont à acter positivement et constituent des avancées, c’est le cas des mesures en faveur des AESH, de l’extension des bénéficiaires de la prime d’attractivité pour les enseignants, CPE et PsyEN, des mesures pour les carrières des inspecteurs de l’Education nationale et, dans une moindre mesure pour les inspecteurs d’académie – inspecteurs pédagogiques régionaux. Certaines de ces avancées sont importantes et d’autres sont des premiers pas.

Dans chaque cas, l’UNSA Éducation et ses syndicats se sont investis pour obtenir le mieux et ont reconnu les progrès quand c’était le cas. Il reste encore beaucoup à faire et notre fédération compte bien poursuivre autant que possible ce travail. Il apparaît néanmoins que les mesures qui pourront être actées d’ici la fin de ce quinquennat ne suffiront pas à inverser l’accroissement du déficit d’attractivité des métiers dans notre ministère. Un déficit chronique inquiétant pour l’École publique qui joue un rôle central dans notre société. Les causes sont multiples. Il faut résoudre la question des trop faibles rémunérations et aussi celle de la chute du bien-être au travail.

Dans notre baromètre annuel des métiers de l’Éducation, à la question « conseilleriez-vous votre métier à un jeune de votre entourage ? », nos collègues ne sont plus que 28 % à répondre oui. Pour l’UNSA Éducation, la reconnaissance et le respect nécessaires passent également par le fait d’avoir les moyens d’exercer son métier.

Nous l’avions dénoncé, les postes supprimés dans le second degré auxquels se sont substituées des HSA mettent en tension le système mais également les personnels sous une lourde charge de travail, encore aggravée par l’alourdissement des effectifs dans les classes, conséquence de la progression démographique dans le second degré. Nos remontées font état de l’incapacité de plusieurs territoires à recruter des AED et des contractuels Le fonctionnement au quotidien des établissements s’en trouve chaotique. Les besoins des élèves restent également sans réponse dans de très nombreux endroits par manque d’assistants sociaux, de psychologues, d’infirmières, sans parler de la pénurie de médecins de l’éducation nationale qui s’aggrave d’année en année. A ceci s’ajoute que, dans le premier comme dans le second degré, beaucoup d’élèves en situation de handicap restent sans solution d’accompagnement ou bien avec des temps d’accompagnement déconnectés de leurs besoins réels. Les personnels se retrouvent face à des dilemmes éthiques usants et décourageants.

Respecter les personnels, c’est aussi être capable de ne pas réduire les personnels à une identité matricule. Il ne s’agit pas ici de nier les préoccupations et la mobilisation de la DGRH sur le sujet. Pourtant, sans prendre à bras le corps le sujet de la sous-administration et du sous-encadrement de notre ministère, sans remettre les représentants du personnel en capacité d’accompagner chaque personnel et d’attester auprès de lui qu’il a été traité avec équité, la gestion humaine des ressources tant attendue n’aura pas lieu.

Enfin, l’absence de dialogue social dans certains territoires est préoccupante. Nous vous alertons sur cette situation en particulier dans les territoires des Antilles et de la Guyane où, l’absence de communication et de concertation avec les OS, dans une contexte sanitaire dégradé, ajoute des tensions aux tensions.  

Déclaration de l’UNSA Éducation

CT MEN du 20 septembre 2021

Lire la suite

À LA UNE

Capture d’écran 2023-01-25 à 11.59.49
Retraites : une réforme préoccupante pour les femmes
Capture d’écran 2023-01-24 à 14.21.38
Le sexisme persiste malgré les avancées en matière d'égalité
UNSA ASSETEC INTERVIEW 2
La technologie au collège : une mutation permanente
retraite
2 millions le 19 janvier et le 31 on fait plus encore !
Capture d’écran 2023-01-25 à 11.59.49
Retraites : une réforme préoccupante pour les femmes
Capture d’écran 2023-01-24 à 14.21.38
Le sexisme persiste malgré les avancées en matière d'égalité
UNSA ASSETEC INTERVIEW 2
La technologie au collège : une mutation permanente
retraite
2 millions le 19 janvier et le 31 on fait plus encore !

SELECTIONNÉS POUR VOUS

retraites unsa
Retraites : première journée de mobilisation le 19 janvier
10 janvier 2023 - National
Ce mardi 10 janvier 2023, Élisabeth Borne a présenté les grandes lignes du projet de réforme des retraites porté par le gouvernement. Une inte...
archive-actualites-unsa-sexprime
À l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger, des avancées pour les indemnités des personnels ?
14 décembre 2022 - National
En comité technique, le directeur général de l'AEFE a évoqué la transposition de toutes les indemnités dues à tous les personnels. Le dossier ...
archive-actualites-unsa-sexprime
L’UNSA Éducation, première force syndicale « Jeunesse et sports" 
9 décembre 2022 - National
8 sièges sur 15 au CSA ministériel : Les personnels Jeunesse et sports viennent de renouveler leur confiance à l’UNSA Éducation et à ses syndi...
carte-reseau-aefe-septembre-2022-875x480-1
Élections professionnelles : les personnels de l’enseignement français à l'étranger ont choisi le réformisme de l'UNSA !
9 décembre 2022 - National
Les élections professionnelles ont lieu tous les 4 ans dans la fonction publique et permettent aux personnels de désigner leurs représentants ...
retraite
2 millions le 19 janvier et le 31 on fait plus encore !
20 janvier 2023 - National
Après la mobilisation réussie du 19 janvier avec plus de 2 millions de personnes dans la rue, la prochaine journée de grève et de mobilisation...
Fiches Baro 2022 - 03_pages-to-jpg-0001(1)
Vous aimez les chiffres ? Accédez à l’ensemble des résultats du baromètre UNSA par métier, âge et territoire
23 mai 2022 - National
Comme chaque année, l'UNSA Éducation vous propose d'accéder à l'ensemble des chiffres de l'enquête pour prendre en compte les situations parti...
En lien avec l'actualité
Nos expressions
Agir avec vous
Analyses et décryptages
Baromètre : enquête annuelle
Nos dossiers

Recevoir la newsletter

Votre adresse de messagerie sera uniquement utilisée pour vous envoyer la lettre d’information de l’UNSA Éducation. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

Conformément aux dispositions du RGPD et de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès, d’interrogation, de portabilité, de rectification et d’effacement des données vous concernant. Pour toute question concernant vos données, leur usage, l’exercice de vos droits, veuillez contacter notre responsable du traitement : dpo@unsa-education.org, en précisant dans l’objet du courriel « droit des personnes ».

LIMITES, CONFIDENTIALITÉ, INFORMATIQUE ET LIBERTÉS
Ce service d’information est un service gratuit. Il est assuré sans garantie et peut-être interrompu à tout moment sur simple décision de l’UNSA Éducation. L’UNSA Éducation se réserve le droit de confirmer ou refuser sans justification toute demande d’abonnement, de suspendre ou supprimer tout abonnement sans préavis. L’inscription ne donne aucun droit, contractuel ou non contractuel, vis-à-vis de l’UNSA Éducation. Les adresses électroniques ou autres informations contenues dans les messages adressés ne seront pas transmis à des tiers. Les organisations affiliées à l’Unsa et leurs différentes structures ne sont pas considérées comme des tiers. Pour les demandes individuelles, les cas particuliers, les questions touchant à la vie syndicale et/ou professionnelle, il est préférable de s’adresser directement à l’UNSA Éducation à cette adresse : national@unsa-education.org. Le droit d’accès, suppression, rectification s’exerce auprès du secrétaire général de l’UNSA Éducation, site internet, UNSA Éducation 87 bis avenue Georges Gosnat, 94853 Ivry sur Seine Cédex ou par courrier électronique auprès du secteur communication à cette adresse : communication@unsa-education.org.

Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Qui sommes
nous ?

Nos
syndicats

Contact
de proximité

Centre de
recherche ?