Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

thematique-actualites-2
Comment lutter contre les discriminations anti-LGBTI ?
Publié le 5 septembre 2022
Le premier rapport de la Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH), « Orientation sexuelle, identité de genre et intersexuation : de l’égalité à l’effectivité » est paru cette année, à l’occasion de la journée internationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie. L’UNSA Éducation vous présente les trois préconisations prioritaires de la CNCDH concernant le milieu scolaire.

Ce document très complet fait suite à une commande du Premier ministre en 2018 : évaluer la mise en œuvre des plans de mobilisation contre la haine et les discriminations anti-LGBT, élaborés par la Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT (DILCRAH).

Ainsi les auteurs et autrices de ce document s’appuient sur un ensemble de recherches, enquêtes et études pour fournir une expertise à la fois sociologique et juridique sur cette question.

Mais ce n’est pas tout :  des pistes de réflexion pour combattre les discriminations à l’égard des personnes homosexuelles, bisexuelles, transgenre et intersexes et des indications concrètes pour consolider l’action publique sont proposées puis répertoriées dans un ensemble de recommandations dont plusieurs concernent l’école.

Un observatoire national des discriminations à l’école incluant les questions LGBTI

Tout d’abord, le rapport est sans appel :  si un bon niveau d’acceptation de la diversité est indéniable, les violences LGBTIphobes quant à elles, persistent dans la société française. Elles semblent d’ailleurs sous-évaluées au regard des enquêtes qui peinent à quantifier ces actes, particulièrement dans les milieux scolaire et universitaire. Le manque de données fiables et complètes ne permet donc pas de lutter efficacement contre ces discriminations.

Néanmoins les quelques éléments chiffrés qui sont exploitables permettent de mettre en évidence que si les élèves sont concernés, les membres du personnel éducatif, et plus particulièrement les enseignant.es, le sont aussi pour plus de la moitié des situations

C’est pour cela que le rapport préconise dans les recommandations prioritaires la création d’un observatoire national des discriminations à l’école incluant les questions LGBTI :

« Recommandation V : La CNCDH recommande au ministère de l’Éducation nationale d’impulser une étude nationale quantitative et qualitative sur les violences LGBTIphobes en milieu scolaire. Cette étude viserait à mesurer l’ampleur du phénomène et à en comprendre les mécanismes, en prenant en compte la parole des victimes et des acteurs concernés, y compris le personnel éducatif. Plus largement, la CNCDH recommande la création d’un observatoire national des discriminations à l’école, incluant les questions LGBTI. »

La mise en place effective des 3 séances d’éducation à la vie affective et sexuelle par an prévues par la loi

Comme le souligne un récent rapport du Haut Conseil à l’Égalité entre les femmes et les hommes (HCE), il y a urgence à agir et à enseigner véritablement la culture de l’égalité. Depuis plus de 20 ans, par manque de moyens, les 3 séances annuelles d’éducation à la vie affective et sexuelle ne sont pas dispensées. Cette inapplication n’est pas sans conséquence sur les actes de violences scolaires et les phénomènes de harcèlement qui touchent davantage les jeunes filles et les élèves LGBTI :

« Recommandation VI : La CNCDH recommande que les séances d’éducation à la vie affective et sexuelle, ainsi que la prévention des violences sexuelles et de genre soient explicitement intégrées au programme d’une discipline scolaire, et incluent pleinement les questions d’orientation sexuelle, d’identité de genre et la prévention des violences de genre et des discriminations sexistes. A minima, les trois séances annuelles actuellement prévues doivent être effectivement mises en œuvre. La CNCDH recommande d’adapter les modalités de mise en œuvre de ces séances aux contextes locaux et aux spécificités des établissements, notamment dans les territoires ultramarins où les LGBTIphobies sont plus marquées qu’en métropole. »

La nécessité de former les personnels

La CNCDH rappelle la nécessité de former spécifiquement tous les personnels de la communauté éducative, prioritairement les enseignant.es et personnels de santé lors des formations initiales et continues. En effet, d’après un rapport du HCE relatif à l’éducation à la sexualité, les enseignant.es déclarant avoir une formation sur ces sujets représentent seulement 19 % au collège, 16 % au lycée et 1 % à l’école élémentaire.

Or ce constat n’est pas anodin. La CNCDH observe que lorsque les séances d’éducation à la vie affective et sexuelle sont dispensées, elles le sont trop souvent lors des cours de SVT, d’un point de vue médical et centré sur les risques en termes de santé ou de reproduction. Cela donne trop souvent une approche hétéronormée parfois même stigmatisante. De plus, certains manuels scolaires de SVT sont ainsi épinglés soulignant ainsi la présence de certaines « maladresses » (voir le site web SVT Égalité)

Des bancs de l’école aux bancs de la fac : agir également dans le supérieur

 L’âge moyen du coming out se situe entre 16 ans et 21 ans. Ainsi, il apparaît nécessaire d’agir également au sein des établissement du supérieur. Comme le souligne la recommandation VII du rapport :

« La CNCDH recommande de renforcer l’investissement financier consacré à la lutte contre toutes les formes de discrimination, et, au sein des universités, de le placer sous la responsabilité d’une vice-présidence spécifiquement dédiée à cette lutte et dotée des moyens humains adéquats. »

L’UNSA Éducation met au cœur de son projet l’avènement d’une société humaniste au sein de laquelle les valeurs de justice, de liberté, d’égalité, de laïcité permettent de mieux vivre ensemble. C’est pour cela que notre fédération dénonce toutes les formes de discrimination et s’engage à agir pour les faire disparaitre. Ce premier rapport de la CNCDH permet de mieux appréhender un sujet qui nécessite une véritable politique volontariste de formation et de prévention de l’ensemble de la communauté éducative.

Lire la suite

À LA UNE

Capture d’écran 2023-01-25 à 11.59.49
Retraites : une réforme préoccupante pour les femmes
Capture d’écran 2023-01-24 à 14.21.38
Le sexisme persiste malgré les avancées en matière d'égalité
UNSA ASSETEC INTERVIEW 2
La technologie au collège : une mutation permanente
retraite
2 millions le 19 janvier et le 31 on fait plus encore !
Capture d’écran 2023-01-25 à 11.59.49
Retraites : une réforme préoccupante pour les femmes
Capture d’écran 2023-01-24 à 14.21.38
Le sexisme persiste malgré les avancées en matière d'égalité
UNSA ASSETEC INTERVIEW 2
La technologie au collège : une mutation permanente
retraite
2 millions le 19 janvier et le 31 on fait plus encore !

SELECTIONNÉS POUR VOUS

guerini fp retraites
L’UNSA condamne l’utilisation abusive des données personnelles des agents par Stanislas Guérini
27 janvier 2023 - National
L'UNSA Fonction Publique estime que l'envoi d'un mail du ministre de la Transformation et de la Fonction Publique sur les boîtes mails personn...
pexels-stanley-morales-1454360
Affectation dans le supérieur : un bref historique
26 janvier 2023 - National
La volonté politique de former la plus grande partie de la jeunesse au niveau baccalauréat (objectif de 80% d’une classe d'âge énoncé en 1985 ...
book-1171564_1280
Comment remettre les savoirs au centre du débat éducatif ?
26 janvier 2023 - National
Le CICUR (Collectif d’Interpellation du Curriculum) fait le constat que les savoirs enseignés à l’École ne sont pas conçus pour jouer un rôle ...
intersyndicale 250123
Retraites : Un appel des fédérations éducation, enseignement supérieur et recherche à amplifier la grève le 31 janvier
25 janvier 2023 - National
Les organisations syndicales du monde de l'éducation, de l'enseignement supérieur et de la recherche ont signé ensemble un texte pour relayer ...
retraite
2 millions le 19 janvier et le 31 on fait plus encore !
20 janvier 2023 - National
Après la mobilisation réussie du 19 janvier avec plus de 2 millions de personnes dans la rue, la prochaine journée de grève et de mobilisation...
Fiches Baro 2022 - 03_pages-to-jpg-0001(1)
Vous aimez les chiffres ? Accédez à l’ensemble des résultats du baromètre UNSA par métier, âge et territoire
23 mai 2022 - National
Comme chaque année, l'UNSA Éducation vous propose d'accéder à l'ensemble des chiffres de l'enquête pour prendre en compte les situations parti...
En lien avec l'actualité
Nos expressions
Agir avec vous
Analyses et décryptages
Baromètre : enquête annuelle
Nos dossiers

Recevoir la newsletter

Votre adresse de messagerie sera uniquement utilisée pour vous envoyer la lettre d’information de l’UNSA Éducation. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

Conformément aux dispositions du RGPD et de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès, d’interrogation, de portabilité, de rectification et d’effacement des données vous concernant. Pour toute question concernant vos données, leur usage, l’exercice de vos droits, veuillez contacter notre responsable du traitement : dpo@unsa-education.org, en précisant dans l’objet du courriel « droit des personnes ».

LIMITES, CONFIDENTIALITÉ, INFORMATIQUE ET LIBERTÉS
Ce service d’information est un service gratuit. Il est assuré sans garantie et peut-être interrompu à tout moment sur simple décision de l’UNSA Éducation. L’UNSA Éducation se réserve le droit de confirmer ou refuser sans justification toute demande d’abonnement, de suspendre ou supprimer tout abonnement sans préavis. L’inscription ne donne aucun droit, contractuel ou non contractuel, vis-à-vis de l’UNSA Éducation. Les adresses électroniques ou autres informations contenues dans les messages adressés ne seront pas transmis à des tiers. Les organisations affiliées à l’Unsa et leurs différentes structures ne sont pas considérées comme des tiers. Pour les demandes individuelles, les cas particuliers, les questions touchant à la vie syndicale et/ou professionnelle, il est préférable de s’adresser directement à l’UNSA Éducation à cette adresse : national@unsa-education.org. Le droit d’accès, suppression, rectification s’exerce auprès du secrétaire général de l’UNSA Éducation, site internet, UNSA Éducation 87 bis avenue Georges Gosnat, 94853 Ivry sur Seine Cédex ou par courrier électronique auprès du secteur communication à cette adresse : communication@unsa-education.org.

Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Qui sommes
nous ?

Nos
syndicats

Contact
de proximité

Centre de
recherche ?