Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on whatsapp
Share on print
Bilan du dernier quinquennat sur les conditions de travail : aucun métier n’est épargné.
Bilan du dernier quinquennat sur les conditions de travail : aucun métier n'est épargné.
Publié le 10 juin 2022
En CHSCTMEN du 9 juin 2022, l'UNSA Éducation a dressé un bilan du dernier quinquennat sur les conditions de travail dans notre ministère. Le constat est très clair : aucun métier n'a été épargné!

Voilà 3 mois que l’instance plénière du CHSCT ministériel ne s’était pas réunie. Nous pourrions même parler de 5 mois, étant donné l’ordre du jour de la dernière réunion de l’instance, le 14 mars dernier, réduit au seul sujet de la crise sanitaire.

Cette longue absence dans la convocation de l’instance en charge des questions de santé, sécurité et conditions de travail en dit long sur la non prise de conscience (voire le désintérêt) de l’employeur quant à la réalité des métiers de l’Éducation nationale, impactés lourdement par une crise sanitaire mais aussi par un pilotage qui s’est bien plus attaché à sa présence médiatique qu’aux personnels et aux élèves. Certes le printemps 2022 a connu des échéances électorales importantes ainsi que l’installation d’une nouvelle gouvernance, mais si le temps politique s’est arrêté, celui de nos collègues a bel et bien continué dans un contexte d’exercice toujours aussi dégradé.

Ce déni de l’employeur de la réalité quotidienne se traduit également par le passage sous total silence de la gestion de la crise sanitaire depuis le mois de mars. Nous avions demandé l’inscription de ce point à l’ordre du jour, le refus de l’employeur de l’acter est inacceptable, un point doit être fait et la préparation de la rentrée ne peut écarter un risque de reprise d’épidémie.

Alors qu’il aura fallu un grand nombre de personnels dans la rue en janvier dernier pour que l’employeur accepte de voir l’épuisement professionnel lié à la gestion de crise, cette attention portée aux professionnels semble n’avoir eu qu’une visée électoraliste puisque dès les chiffres d’épidémie à l’Ecole en baisse, les instances dédiées ne se sont pas contentées de s’espacer, elles ont carrément disparu.

Or l’UNSA Éducation tient à souligner trois choses :

  • La gestion de crise, elle, n’a pas disparu et nombre de collègues depuis mars ont continué de voir leur métier impacté par des missions sanitaires ;

.

  • Les conséquences de cette gestion de crise sur la santé des personnels n’ont toujours pas rencontré l’accompagnement et la bienveillance de notre employeur, et ce malgré notre demande insistante d’une étude d’impact et des mesures à prendre en conséquence ;

.

  • La reconnaissance de l’imputabilité au service de la covid est semée d’embûche au détriment des personnels qui voient leur droit réduit à néant tel que le témoigne aujourd’hui chaque conseil médical : l’UNSA Éducation avait alerté sur le danger de s’obstiner à faire reconnaître la covid en maladie professionnelle et non en accident de service, cet écueil bien que non ignoré par l’employeur exclut quasi tous les personnels concernés des conditions à remplir pour bénéficier d’un congé d’invalidité temporaire imputable au service ; il est inadmissible de savoir ces personnels pourtant reconnus contaminés sur le lieu de travail être dans l’impossibilité physique d’assurer leur service et se voir placés en congé de maladie ordinaire perdant ainsi très vite une partie de leur rémunération.

.

La qualité de vie au travail ne se décrète pas, elle se construit pour et avec les personnels. Si nous avons du mal à lire ce qu’il peut se cacher derrière ce nouvel objet de travail des membres du CHSCT ministériel prévu pour octobre 2022, nous pouvons prôner sans difficulté que mettre en œuvre une réelle politique de qualité de vie au travail commence toujours par un état des lieux, lucide et sincère. C’est entre autres un des enjeux de l’étude des métiers de l’Éducation nationale qu’offre chaque année le baromètre Unsa Éducation. Au-delà de permettre à chaque collègue de s’exprimer librement sur son métier, le baromètre de l’Unsa Éducation témoigne pour cette année 2022 d’un décrochage inédit.

L’UNSA Éducation a déjà eu l’occasion lors d’une rencontre avec le ministre de présenter les éléments les plus saillants révélés par ce baromètre. Cette enquête à laquelle ont répondu 42 836 personnels de tous les métiers de l’éducation révèle l’urgence à réparer le lien avec eux.

Certes les personnels sont toujours aussi nombreux à aimer leur métier, près de 92%, pourtant ils sont près de la moitié à ne plus trouver de sens à leurs missions.

En 2017, 80% des personnels se disaient heureux d’exercer leurs métiers, ils ne sont plus que 74% en 2022.

En 2017, seul 42% des personnels estimaient satisfaisantes leurs conditions de travail, ce qui était trop peu. En 2022 ce taux a gravement baissé à 27%. Le gouvernement et le ministre doivent prendre ce constat très au sérieux et agir en conséquence.

28% des répondants expriment leur souhait de changer de métier, la moitié des cadres déclare même vouloir le faire pour le secteur privé.

Nos collègues se disent fatigués, en colère, voire résignés. L’UNSA Éducation alerte solennellement sur les conséquences de cet état d’esprit des personnels et met en garde contre toute nouvelle volonté de réformes brutales, de généralisations précipitées d’expérimentations ou encore de promesses ambigües.  Aucun métier n’est épargné, et même la crise inédite d’attractivité les traverse tous.

 

Il y a urgence à ce qu’une réelle politique volontariste de prévention adaptée à chaque catégorie d’agents soit mise en place, des mesures concrètes que la GRH de proximité est loin d’avoir apportées. L’UNSA Éducation est attaché à cet aspect qualitatif du diagnostic et des mesures adaptées. Au-delà du baromètre, les syndicats de l’UNSA Éducation, qu’il s’agisse des agents administratifs, des inspecteurs, … sondent leur métier via des enquêtes sur les arrêts de travail, l’épuisement professionnel, les mobilités sortantes, les démissions et ruptures conventionnelles, … tant l’employeur est dans l’incapacité de fournir ces éléments pourtant majeurs pour toute démarche d’analyse et action de remédiation.

Chez les médecins de l’Éducation nationale, comme chez les autres professionnels de santé de notre ministère que sont les infirmières et infirmiers, les psychologues du travail, … la souffrance est à son apogée et révélatrice d’un mal bien plus grand. Un professionnel de santé qui va mal, c’est tous les métiers dont il est missionné pour assurer la santé au travail qui vont mal. Nous proposerons de faire voter un avis pour les médecins en fin de déclaration.

Pour l’UNSA Éducation, le ministère ne peut ignorer que le dernier quinquennat a bien eu des effets sur la profession. 10 années de Baromètre permettent de suivre l’évolution. Il y a bien une rupture en 2018 et cette rupture intervient avant la crise sanitaire. Il est indéniable que les politiques conduites, leur rythme et la méthode ont mis en tension tous les métiers de l’éducation, quand 86% des collègues expriment leur désaccord avec les choix politiques effectués. Pour l’UNSA Éducation, il est donc urgent de rétablir le lien et la confiance. Au lieu de persister, il va falloir réparer.

Intervention d’Élisabeth Allain-Moreno pour l’UNSA Éducation

CHSCT MEN du 10 juin 2022

Lire la suite

À LA UNE

L’UNSA Éducation est très inquiète des conditions de la prochaine rentrée scolaire.
L’UNSA Éducation est très inquiète des conditions de la prochaine rentrée scolaire.
Pouvoir d’achat et point d’indice : pour l’UNSA, le ministre Stanislas Guerini annonce un train de mesures a minima !
Pouvoir d'achat et point d'indice : pour l'UNSA, le ministre Stanislas Guerini annonce un train de mesures a minima !
Aux États-Unis, en France et partout ailleurs : mon corps, mon choix
Aux États-Unis, en France et partout ailleurs : mon corps, mon choix
Des pistes pour une nécessaire évolution de l’enseignement professionnel
Des pistes pour une nécessaire évolution de l'enseignement professionnel
L’UNSA Éducation est très inquiète des conditions de la prochaine rentrée scolaire.
L’UNSA Éducation est très inquiète des conditions de la prochaine rentrée scolaire.
Pouvoir d’achat et point d’indice : pour l’UNSA, le ministre Stanislas Guerini annonce un train de mesures a minima !
Pouvoir d'achat et point d'indice : pour l'UNSA, le ministre Stanislas Guerini annonce un train de mesures a minima !
Aux États-Unis, en France et partout ailleurs : mon corps, mon choix
Aux États-Unis, en France et partout ailleurs : mon corps, mon choix
Des pistes pour une nécessaire évolution de l’enseignement professionnel
Des pistes pour une nécessaire évolution de l'enseignement professionnel

SELECTIONNÉS POUR VOUS

L’UNSA Éducation est très inquiète des conditions de la prochaine rentrée scolaire.
L’UNSA Éducation est très inquiète des conditions de la prochaine rentrée scolaire.
28 juin 2022 - National
En présence du ministre Pap Ndiaye en CTMEN, l'UNSA Éducation exprime la nécessité d'un renouveau de l'attractivité de nos métiers, la restaur...
L’UNSA Éducation reste exigeante en comité technique
L’UNSA Éducation reste exigeante en comité technique
28 juin 2022 - National
Deux jours après les élections législatives se réunissait ce comité technique. Dans le point d’actualité, un focus sur les pays vivant des cri...
Aux États-Unis, en France et partout ailleurs : mon corps, mon choix
Aux États-Unis, en France et partout ailleurs : mon corps, mon choix
27 juin 2022 - National
Ce vendredi 24 juin, une majorité de 6 voix contre 3 aura suffi à la Cour suprême des États-Unis pour revenir sur un arrêt historique, Roe vs ...
Pouvoir d’achat : Les 9 fédérations de la Fonction publique réaffirment l’urgence !
Pouvoir d'achat : Les 9 fédérations de la Fonction publique réaffirment l'urgence !
23 juin 2022 - National
Toutes les organisations syndicales de la Fonction Publique ont rédigé un courrier commun pour réaffirmer l'urgence d'une décision gouvernemen...
Agir avec vous face à une situation politique inédite
Agir avec vous face à une situation politique inédite
20 juin 2022 - National
Pour l’UNSA Éducation, le défi démocratique que représente une abstention croissante qui se maintient, notamment chez les jeunes, nécessite un...
Vous aimez les chiffres ? Accédez à l’ensemble des résultats du baromètre UNSA par métier, âge et territoire
Vous aimez les chiffres ? Accédez à l’ensemble des résultats du baromètre UNSA par métier, âge et territoire
23 mai 2022 - National
Comme chaque année, l'UNSA Éducation vous propose d'accéder à l'ensemble des chiffres de l'enquête pour prendre en compte les situations parti...
En lien avec l'actualité
Nos expressions
Agir avec vous
Analyses et décryptages
Baromètre : enquête annuelle
Nos dossiers

Recevoir la newsletter

Votre adresse de messagerie sera uniquement utilisée pour vous envoyer la lettre d’information de l’UNSA Éducation. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

Conformément aux dispositions du RGPD et de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès, d’interrogation, de portabilité, de rectification et d’effacement des données vous concernant. Pour toute question concernant vos données, leur usage, l’exercice de vos droits, veuillez contacter notre responsable du traitement : dpo@unsa-education.org, en précisant dans l’objet du courriel « droit des personnes ».

LIMITES, CONFIDENTIALITÉ, INFORMATIQUE ET LIBERTÉS
Ce service d’information est un service gratuit. Il est assuré sans garantie et peut-être interrompu à tout moment sur simple décision de l’UNSA Éducation. L’UNSA Éducation se réserve le droit de confirmer ou refuser sans justification toute demande d’abonnement, de suspendre ou supprimer tout abonnement sans préavis. L’inscription ne donne aucun droit, contractuel ou non contractuel, vis-à-vis de l’UNSA Éducation. Les adresses électroniques ou autres informations contenues dans les messages adressés ne seront pas transmis à des tiers. Les organisations affiliées à l’Unsa et leurs différentes structures ne sont pas considérées comme des tiers. Pour les demandes individuelles, les cas particuliers, les questions touchant à la vie syndicale et/ou professionnelle, il est préférable de s’adresser directement à l’UNSA Éducation à cette adresse : national@unsa-education.org. Le droit d’accès, suppression, rectification s’exerce auprès du secrétaire général de l’UNSA Éducation, site internet, UNSA Éducation 87 bis avenue Georges Gosnat, 94853 Ivry sur Seine Cédex ou par courrier électronique auprès du secteur communication à cette adresse : communication@unsa-education.org.

Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Qui sommes
nous ?

Nos
syndicats

Contact
de proximité

Centre de
recherche ?