L’Unsa Education dénonce la présence d’affiches d’un collectif anti-avortement dans le métro parisien. 

Une action inacceptable qui a suscité l’émoi de nombreux usagers ce mercredi 26 avril.

Une « propagande anti-IVG » d’un « commando intégriste » qui rappelle malheureusement que le droit des femmes à avorter en conscience et en liberté est encore sujet à controverse.

Rappelons que l’amendement sur le délit d’entrave à l’IVG a été adopté définitivement à l’assemblée nationale en février 2017, empêchant ainsi ces groupuscules pro-vie d’agir sur internet en désinformant sur le sujet : Extension du délit d’entrave à l’IVG adoptée !

Rappelons également que le droit à l’avortement est une liberté fondamentale reconnue depuis la loi Veil en 1975, il doit être garanti et protégé !