Les ministres de l’Éducation nationale, d’une part, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, d’autre part, ont signé un accord cadre de partenariat avec la Mutuelle générale de l’Éducation nationale (MGEN).

Afin de renforcer leur partenariat dans le domaine de la santé et du bien-être des personnels comme de la santé et du bien être des élèves relevant de l’enseignement scolarie, les deux ministères et la mutuelle vont mettre en oeuvre des actions communes complémentaires aux dispositifs ou actions menées respectivement par les deux administrations.

La santé des personnels et leur bien-être au travail relèvent, rappelons-le, de la responsabilité de l’employeur, de la même manière que la santé scolaire, service et mission du ministère de l’Éducation nationale, doit disposer des moyens nécessaires. En revanche, que les deux ministères éducatifs puissent s’appuyer sur l’expertise, le savoir faire de la MGEN nous paraît d’autant plus positif que, par son histoire même, la Mutuelle s’est impliquée dans les problèmatiques «santé» d’un champ professionnel dans lequel elle est profondément ancrée.

Le ministère de l’Éducation nationale (MEN), le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche (MESR) et la MGEN vont donc conduire ensemble plusieurs actions :

Le bénéfice de ces actions financées sur fonds publics et mutualistes est ouvert à l’ensemble des agents du MEN et du MESR et de leurs établissements publics, qu’ils soient ou non adhérent à la MGEN.