Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

thematique-unsa-sexprime
À l'AEFE, pas d'enseignement de qualité possible sans statut de qualité ni respect des personnels du réseau et de leurs droits.
Publié le 16 mars 2022
Retrouvez la déclaration liminaire de l'UNSA Éducation au conseil d'administration de l'AEFE du 16 mars 2022. Le "en même temps" à l'AEFE, a laissé éclater ses paradoxes : le soutien rapide et efficace de l’État aux familles tant françaises qu’étrangères face à la crise sanitaire ou l'aide d'urgence au Liban frappé par une crise sans précédent, donnent le sentiment d'une puissance publique en action. Mais, dans le même temps, l'État scie la branche sur laquelle il est assis en actant la privatisation du réseau et en organisant le désarmement progressif de l'opérateur public.
archive-actualites-unsa-sexprime

Au moment où ce conseil d’administration se tient les bombes continuent de s’abattre sur l’Ukraine et les colonnes de réfugiés s’allongent et se déversent dans toute l’Europe. Nos pensées vont à ce peuple agressé et à la nécessaire solidarité européenne qui doit s’exercer. Éducateurs nous avons une pensée particulière pour les enfants et adolescents ukrainiens, qui au-delà des drames personnels qu’ils peuvent vivre, doivent être scolarisés le plus rapidement possible. Nous ne pouvons que saluer sur ce point la solidarité du réseau qui permet d’ores et déjà à une centaine d’élèves du lycée français Anne-de- Kiev de continuer leur scolarité dans un établissement français.

La guerre et la logique d’unité nationale qu’elle entraîne en France ne doivent pas nous priver cependant de la nécessité du bilan des 5 années passées.

Le « en même temps » à l’AEFE, a laissé éclater ses paradoxes : le soutien rapide et efficace de l’État aux familles tant françaises qu’étrangères face à la crise sanitaire ou l’aide d’urgence au Liban frappé par une crise sans précédent, donnent le sentiment d’une puissance publique en action.
Mais, dans le même temps, l’État scie la branche sur laquelle il est assis en actant la privatisation du réseau et en organisant le désarmement progressif de l’opérateur public.

Il n’est qu’à voir le développement effréné dans certains pays où la présence française est déjà très importante comme la Tunisie ou le Maroc, qui instaure une concurrence déloyale entre les établissements EGD sur lesquels pèsent toujours plus de contrôles, dont la marge d’autonomie est de plus en plus inexistante et les établissements partenaires, pour lesquels on déroule le tapis rouge et qui peuvent s’affranchir, eux, allègrement de certaines règles en matière de droits des personnels ou de respect du principe de laïcité par exemple. Peu importe que les EGD ne puissent avoir recours à l’emprunt pour financer leurs investissements immobiliers, peu importe qu’on organise la pénurie des personnels titulaires et leur précarité, peu importe que l’augmentation des frais de scolarité soient l’unique solution pour continuer à faire vivre un réseau dont l’élitisme social est maquillé en élitisme républicain on donne les clés du réseau à des groupes qui, pour certains, ne pratiquent pas la philanthropie mais le mercantilisme éducatif.

Pour le monde de l’éducation, ces 5 dernières années auront également été marquées par des reculs importants tant au niveau du dialogue social que de la considération des personnels. Ainsi, la loi dite de transformation de la fonction publique aura abîmé considérablement ce dialogue social et l’aura rétréci en mettant à mal les CAP. Cependant, ici à l’AEFE, nous saluons le souhait de maintenir une représentation substantielle des personnels au sein d’instances d’un nouveau type. Si tout n’est pas parfait dans leur format nous faisons le pari du pragmatisme et de
siéger avant que de juger.

Certes ni la bonne volonté, ni l’engagement de la direction de l’Agence et de ses services n’ont jamais été mise en cause mais comment ne pas être déçu, quand nous n’avons pas réussi malgré une vingtaine d’heures de travail en GT à faire avancer la prise en compte des justes avantages statutaires prévus par la fonction publique dans le nouveau texte qui encadrera le recrutement et l’emploi des personnels à l’étranger.

Il y a eu, c’est vrai, de la part de la direction de l’AEFE, un discours de vérité, face à la logique comptable de Bercy et parce que les instances politiques préfèrent jouer le statu quo budgétaire plutôt que d’abonder le budget d’une agence qui reste structurellement déficitaire à cause du poids non compensé des pensions civiles. Une fois de plus nous avons pu, à cette occasion, constater, qu’au-delà des mots, il n’y avait pas de réelle volonté de la part de nos tutelles de donner à l’enseignement français public les moyens d’exercer les missions qui lui sont confiées et auxquelles
nous sommes attachées et que l’objectif est bien peut-être, au contraire, de les ignorer et de confier ce qu’il en reste à d’autres structures que l’opérateur public.

Nous avons parfois le sentiment d’être les derniers des mohicans du service public et d’être pris dans l’étau de la logique du nombre et de la fuite en avant. On entend la petite musique lancinante de ceux qui se contentent de faire grossir le réseau sans se poser réellement la question de son pilotage ni celui des conditions d’emploi et du respect des droits de ses agents.

Or sur ce quinquennat et sur le prochain, quel que soit l’hôte de l’Élysée, il n’y a qu’une seule conviction à afficher :

Il n’y a pas d’enseignement de qualité possible sans statut de qualité et respect des personnels du réseau et de leurs droits.

Lire la suite

À LA UNE

EP succès
Indemnité REP pour TOUS les personnels : le gouvernement plie grâce à l’UNSA Éducation !
cover-your-face-with-your-hands-6599125_960_720
Inceste: Agir au plus vite
fraternite-1411235_1920
Mixité sociale à l’école : du concret dans un documentaire
EP succès
Indemnité REP pour TOUS les personnels : le gouvernement plie grâce à l’UNSA Éducation !
cover-your-face-with-your-hands-6599125_960_720
Inceste: Agir au plus vite
fraternite-1411235_1920
Mixité sociale à l’école : du concret dans un documentaire

SELECTIONNÉS POUR VOUS

pexels-fauxels-3184423
Les métiers "autres qu'enseignants" doivent aussi être reconnus
23 septembre 2022 - National
L’UNSA Éducation attire l'attention du ministre sur les problématiques des personnels autres qu’enseignants de notre ministère. Souvent invisi...
vecteezy_business-people-meeting-conference-discussion-corporate_3500343_533-1
Évaluation des écoles et des établissements : ni travail en plus ni travail pour rien
8 septembre 2022 - National
Évaluer les écoles et établissements, c’est permettre aux équipes de terrain de réfléchir à leur action, d’établir un diagnostic et de se fixe...
future-3274954_1920
Rentrée scolaire 2022 : Redonnons du sens aux métiers de l’Éducation
29 août 2022 - National
La rentrée scolaire 2022 s’opère dans un contexte sanitaire plus apaisé que les deux précédentes mais notre système éducatif a été durablement...
French Senate monument entrance, Paris
Le président s’adresse aux rectrices et aux recteurs…Et après ?
25 août 2022 - National
Pour la première fois, un président de la République vient s’exprimer à la rentrée devant les rectrices et les recteurs. Si cet acte peut mont...
future-3274954_1920
Rentrée scolaire 2022 : Redonnons du sens aux métiers de l’Éducation
29 août 2022 - National
La rentrée scolaire 2022 s’opère dans un contexte sanitaire plus apaisé que les deux précédentes mais notre système éducatif a été durablement...
Fiches Baro 2022 - 03_pages-to-jpg-0001(1)
Vous aimez les chiffres ? Accédez à l’ensemble des résultats du baromètre UNSA par métier, âge et territoire
23 mai 2022 - National
Comme chaque année, l'UNSA Éducation vous propose d'accéder à l'ensemble des chiffres de l'enquête pour prendre en compte les situations parti...
En lien avec l'actualité
Nos expressions
Agir avec vous
Analyses et décryptages
Baromètre : enquête annuelle
Nos dossiers

Recevoir la newsletter

Votre adresse de messagerie sera uniquement utilisée pour vous envoyer la lettre d’information de l’UNSA Éducation. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

Conformément aux dispositions du RGPD et de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès, d’interrogation, de portabilité, de rectification et d’effacement des données vous concernant. Pour toute question concernant vos données, leur usage, l’exercice de vos droits, veuillez contacter notre responsable du traitement : dpo@unsa-education.org, en précisant dans l’objet du courriel « droit des personnes ».

LIMITES, CONFIDENTIALITÉ, INFORMATIQUE ET LIBERTÉS
Ce service d’information est un service gratuit. Il est assuré sans garantie et peut-être interrompu à tout moment sur simple décision de l’UNSA Éducation. L’UNSA Éducation se réserve le droit de confirmer ou refuser sans justification toute demande d’abonnement, de suspendre ou supprimer tout abonnement sans préavis. L’inscription ne donne aucun droit, contractuel ou non contractuel, vis-à-vis de l’UNSA Éducation. Les adresses électroniques ou autres informations contenues dans les messages adressés ne seront pas transmis à des tiers. Les organisations affiliées à l’Unsa et leurs différentes structures ne sont pas considérées comme des tiers. Pour les demandes individuelles, les cas particuliers, les questions touchant à la vie syndicale et/ou professionnelle, il est préférable de s’adresser directement à l’UNSA Éducation à cette adresse : national@unsa-education.org. Le droit d’accès, suppression, rectification s’exerce auprès du secrétaire général de l’UNSA Éducation, site internet, UNSA Éducation 87 bis avenue Georges Gosnat, 94853 Ivry sur Seine Cédex ou par courrier électronique auprès du secteur communication à cette adresse : communication@unsa-education.org.

Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Qui sommes
nous ?

Nos
syndicats

Contact
de proximité

Centre de
recherche ?