Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Transformation de la Fonction Publique : ce qui va changer !
Publié le 12 septembre 2019 -

En dépit de l’opposition de toutes les organisations syndicales, la loi de transformation de la Fonction Publique a été votée par le Parlement et publiée au JO du 7 août 2019 (Texte ici). Sans toucher directement au statut, garant de la neutralité du service public et de l’égalité des droits des agentes et agents mais aussi des usagères et usagers, elle le contourne et le fragilise profondément.

En effet, elle réduit les capacités des organisations syndicales à défendre collectivement les droits des agentes et des agents publics en termes de carrière et de santé et sécurité au travail par l’affaiblissement des CAP et la suppression des CHSCT. Elle va encourager et accentuer la précarité avec des CDD non renouvelables, ne permettant ni l’accès au CDI, ni à la titularisation. Enfin, les différents outils dits « de ressources humaines » comme la rupture conventionnelle ou le détachement d’office pourraient être utilisés pour pousser les fonctionnaires à quitter la fonction publique ou pour les obliger à suivre leurs missions concédées au secteur privé.

Concrètement, certaines dispositions s’appliqueront rapidement. A partir de la publication de la loi, les comités techniques seront seuls compétents pour examiner l’ensemble des questions afférant aux projets de réorganisation de service et les lignes directrices de gestion. Les CT et CHSCT pourront être réunis conjointement pour l’examen des questions communes.

En matière disciplinaire, la loi supprime les commissions de recours du CSFPE (Conseil Supérieur de la fonction publique d’Etat) et du CSFPH (Conseil supérieur de la fonction publique hospitalière). Dans la procédure disciplinaire le recours à la CAP disciplinaire ou « conseil de discipline » après la promulgation de la loi reste obligatoire pour les sanctions de 2ème, 3ème et 4ème groupes. En cas de sanctions disciplinaires, un fonctionnaire pouvait faire un recours gracieux devant une commission de recours ou un conseil disciplinaire de recours. La loi supprime cette possibilité dès le 8 août 2019. Transitoirement, les recours déposés avant cette date seront examinés par les commissions. Une fois les dossiers traités, les commissions disparaîtront. Par conséquent, le fonctionnaire sanctionné, hormis le recours hiérarchique gracieux, n’aura d’autre choix que celui de l’action devant le juge administratif. Les CAP restent compétentes en matière disciplinaire. Par contre la sanction d’exclusion temporaire de fonctions de 1 à 3 jours passe dans les sanctions du 1er groupe  et de ce fait, échappe à la consultation du conseil de discipline ou CAP disciplinaire.

Dès le 1er janvier 2020, les CAP ne seront plus compétentes en matière de mobilité. Concernant les promotions et l’avancement, les modifications entreront en vigueur pour les décisions individuelles prises au titre de l’année 2021. Ces instances jusque là paritaires garantissaient transparence et équité dans la gestion de carrière de chaque agent et agente publics.

Les nombreux décrets d’application de cette loi seront pris par le gouvernement dans l’année qui vient pour préciser un grand nombre de dispositions. Très attachée à la défense du statut de la fonction publique et farouchement opposée à la majorité des éléments de ce texte passé en force, l’UNSA veillera à peser au mieux sur la rédaction de ces décrets.

Lire la suite

À LA UNE

Mutuelle santé : quelles démarches pour bénéficier du reversement de 15€ ?
Mutuelle santé : quelles démarches pour bénéficier du reversement de 15€ ?
Aucun∙e agent∙e public∙que rémunéré∙e sous le SMIC, une exigence forte !
Aucun∙e agent∙e public∙que rémunéré∙e sous le SMIC, une exigence forte !
Territoires ultramarins : une rencontre constructive au Ministère
Territoires ultramarins : une rencontre constructive au Ministère
L’Histoire de France aurait-elle manqué d’héroïnes ?
L’Histoire de France aurait-elle manqué d’héroïnes ?

SELECTIONNÉS POUR VOUS

Le Laboratoire de l’Égalité, vous connaissez ? Il fête ses 10 ans !
Le Laboratoire de l’Égalité, vous connaissez ? Il fête ses 10 ans !
24 septembre 2021 - National
Cette association qui œuvre pour l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes est à l’initiative de nombreux travaux qui analysent...
#JRES, en action pour accélérer la lutte contre les inégalités
#JRES, en action pour accélérer la lutte contre les inégalités
23 septembre 2021 - National
Une journée pour refuser l’échec scolaire (JRES), la 14ème, à l’initiative de l’AFEV, qui invite large pour mettre en lumière ce fléau. “Après...
Signer pour signifier l’importance de la filière administrative de l’Éducation
Signer pour signifier l’importance de la filière administrative de l’Éducation
11 septembre 2021 - National
Le 10 septembre l’UNSA Éducation et A&I Unsa ont signé avec Jean-Michel Blanquer le « relevé de décisions » pour la revalorisation pluriannuel...
syndicat-federation-unsa-metiers-education-recherche-culture-barometre
Le Baromètre UNSA 2021 d’une année sous pression
27 mai 2021 - National
La 9e édition du Baromètre de nos métiers de l’Éducation, de la Recherche et de la Culture a recueilli près de 35 000 réponses. Une conférence...
En lien avec l'actualité
Nos expressions
Agir avec vous
Analyses et décryptages
Baromètre : enquête annuelle
Nos dossiers

Recevoir la newsletter

En vous abonnant à La Lettre UNSA Éducation, vous serez informés de l’actualité syndicale par une lettre diffusée par courrier électronique exclusivement. Votre adresse ne sera pas utilisée à d’autres fins. Vous pouvez à tout moment décider de votre désabonnement. En vous abonnant sur cette liste, vous serez réputés adhérer aux conditions précisées dans la section « Limites, confidentialité, informatique et libertés » qui suit.

LIMITES, CONFIDENTIALITÉ, INFORMATIQUE ET LIBERTÉS
Ce service d’information est un service gratuit. Il est assuré sans garantie et peut-être interrompu à tout moment sur simple décision de l’UNSA Éducation. L’UNSA Éducation se réserve le droit de confirmer ou refuser sans justification toute demande d’abonnement, de suspendre ou supprimer tout abonnement sans préavis. L’inscription ne donne aucun droit, contractuel ou non contractuel, vis-à-vis de l’UNSA Éducation. Les adresses électroniques ou autres informations contenues dans les messages adressés ne seront pas transmis à des tiers. Les organisations affiliées à l’Unsa et leurs différentes structures ne sont pas considérées comme des tiers. Pour les demandes individuelles, les cas particuliers, les questions touchant à la vie syndicale et/ou professionnelle, il est préférable de s’adresser directement à l’UNSA Éducation à cette adresse : national@unsa-education.org. Le droit d’accès, suppression, rectification s’exerce auprès du secrétaire général de l’UNSA Éducation, site internet, UNSA Éducation 87 bis avenue Georges Gosnat, 94853 Ivry sur Seine Cédex ou par courrier électronique auprès du secteur communication à cette adresse : communication@unsa-education.org.

Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Qui sommes
nous ?

Nos
syndicats

Contact
de proximité

Centre de
recherche ?