Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
PERSONNELS VULNERABLES : LES REGLES ONT CHANGE
Publié le 14 novembre 2020 -

La publication au JORF ce mercredi 11 novembre 2020 du décret 2020-1365, et la circulaire du 10 novembre 2020 élargissent la liste des critères de vulnérabilité et informent les agents vulnérables sur la procédure à suivre pour faire valoir leur état de santé.

Depuis la décision du Conseil d’État en date du 15 octobre 2020qui avait suspendu les dispositions du décret du 29 août 2020 (qui restreignaient à 4 la liste des critères de vulnérabilité), nous étions dans l’attente d’éclaircissement juridique sur la situation administrative des agents pouvant développer une forme grave de covid-19.

 

QUE DIT LE TEXTE ?

Pour les agents vulnérables, la règle générale est le télétravail, si celui-ci est impossible, l’agent passe en ASA (autorisation spéciale d’absence), mais ce n’est pas automatique.

Si le recours au télétravail est impossible, il appartient à l’employeur (inspecteur de l’Education nationale, chef d’établissement, chef  de service) de déterminer  les aménagements de  poste nécessaires à la reprise du travail en présentiel par l’agent concerné, dans le respect des mesures de protection telles que préconisées par le Haut Conseil de santé publique

Si l’employeur estime être  dans l’impossibilité d’aménager le poste de  façon à protéger suffisamment l’agent, celui-ci est alors placé en autorisation spéciale d’absence (ASA).En cas de désaccord entre l’employeur et l’agent sur les mesures de protection mises en œuvre, l’employeur doit saisir  le médecin du  travail, qui rendra  un avis sur  la compatibilité des aménagements de poste avec la vulnérabilité de l’agent. En attendant cet avis, l’agent est placé en ASA. 

 

MODALITES D’APPLICATION

Pour faire valoir ses droits,  l’agent de faire la demande par écrit  auprès de son supérieur hiérarchique en fournissant un certificat médical attestant qu’il présente l’un des critères de vulnérabilités sans préciser lequel (raison de confidentialité).

 Si l’administration veut procéder à des vérifications ou si le chef de service (chef d’établissement ou IEN …) veut obliger l’agent à rester sur son lieu de travail après renforcement des mesures sanitaires de sécurité,  c’est au médecin de prévention qu’il appartiendra de trancher. Il pourra pour cela demander, le cas échéant, au médecin à l’origine du certificat médical, davantage de précisions.

LISTE DES CRITERES DE VULNERABILITES 

La liste des critères de vulnérabilité s’est élargie. Elle reprend les 11 critères du décret du 05 mai 2020 et y ajoute de nouvelles pathologies : maladie du motoneurone, myasthénie grave, sclérose en plaques, maladie de Parkison, paralysie cérébrale, quadriplégie ou hémiplégie, tumeur maligne primitive cérébrale, maladie cérébelleuse progressive, maladie rare.

a) Être âgé de 65 ans et plus ;
b) Avoir des antécédents (ATCD) cardio-vasculaires : hypertension artérielle
compliquée (avec complications cardiaques, rénales et vasculo-cérébrales), ATCD d’accident vasculaire cérébral ou de coronaropathie, de chirurgie cardiaque, insuffisance cardiaque stade NYHA III ou IV ;
c) Avoir un diabète non équilibré ou présentant des complications ;
d) Présenter une pathologie chronique respiratoire susceptible de décompenser lors d’une infection virale : (broncho-pneumopathie obstructive, asthme sévère, fibrose pulmonaire, syndrome d’apnées du sommeil, mucoviscidose notamment) ;
e) Présenter une insuffisance rénale chronique dialysée ;
f) Etre atteint de cancer évolutif sous traitement (hors hormonothérapie) ;
g) Présenter une obésité (indice de masse corporelle (IMC) > 30 kgm2) ;
h) Etre atteint d’une immunodépression congénitale ou acquise

i) Etre atteint de cirrhose au stade B du score de Child Pugh au moins ;

j) Présenter un syndrome drépanocytaire majeur ou ayant un antécédent de
splénectomie ;
k) Etre au troisième trimestre de la grossesse ;
l) Etre atteint d’une maladie du motoneurone, d’une myasthénie grave, de
sclérose en plaques, de la maladie de Parkinson, de paralysie cérébrale, de
quadriplégie ou hémiplégie, d’une tumeur maligne primitive cérébrale, d’une maladie cérébelleuse progressive ou d’une maladie rare.

 

ADAPTATION AU POSTE DE TRAVAIL 

Les mesures possibles d’adaptation du poste de travail sont : 

a) L’isolement du poste de travail (bureau individuel ou permettant le respect de la distanciation physique) ou, à défaut, son aménagement, pour limiter au maximum le risque d’exposition (horaires, mise en place de protections) ;

b) Le respect strict, sur le lieu de travail, des gestes barrières applicables (l’hygiène des mains renforcée, le respect de la distanciation physique et le port systématique d’un masque à usage médical lorsque la distanciation physique ne peut être respectée ou en milieu clos, avec changement de ce masque au moins toutes les quatre heures et avant ce délai s’il est mouillé ou humide) ;

c) L’application des mesures de protection susmentionnées à tout lieu fréquenté par la personne à risque à l’occasion de son activité professionnelle (restaurant administratif notamment) ;

d) L’absence ou à défaut la réduction au maximum du partage du poste de travail ;

e) Le nettoyage et la désinfection du poste de travail et des surfaces touchées par la personne au moins en début et en fin de poste, en particulier lorsque ce poste est partagé ;

f) Une adaptation des horaires d’arrivée et de départ afin de garantir le respect de la distanciation physique, lorsque les horaires de travail habituels de l’agent ne permettent pas, compte tenu des moyensde transport qu’il utilise, le respect de cette distanciation au cours du trajet entre le domicile et le lieu de travail ;

g) La mise à disposition par l’employeur, si les moyens de transport habituellement utilisés par l’agent pour se rendre sur son lieude travail l’exposent à des risques d’infection par le virus SARS-CoV-2, de masques à usage médical en nombre suffisant pour couvrir les trajets entre le domicile et le lieu de travail.

 

L’AVIS DE L’UNSA EDUCATION

L’UNSA Éducation se félicite de voir une liste de critères élargie enfin
officialisée. Toutefois, la circulaire ne prévoit pas automatiquement le télétravail ou la mise en ASA des personnels concernés. Nous devons être très vigilants sur la situation des personnels vulnérables qui seraient amenés à travailler en présentiel.

Aucun.e agent.e ne doit être soumis.e au travail en présentiel alors que
c’est évitable, encore moins nos collègues les plus vulnérables qui ne doivent pas être exposés.

 

REFERENCES LEGALES

  • [Décret n°2020-1365 du 10/11/2020 fixant les critères de vulnérabilité  Covid-19 et les modalités de prise en charge des personnels concernés->https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000042512657].
  • [Circulaire DGAFP du 10/11/2020 pour application dans la FP->https://www.fonction-publique.gouv.fr/files/files/covid-19/Circulaire_DGAFP_agents_vulnerables.pdf]  
Lire la suite

À LA UNE

Mutuelle santé : 15€ mensuels pour chacun∙e d’entre vous dès le 1er janvier 2022 !
Mutuelle santé : 15€ mensuels pour chacun∙e d'entre vous dès le 1er janvier 2022 !
Enseignement supérieur: L’UNSA Education engagée pour les personnels, les étudiant.es, l’égalité et l’écologie
Enseignement supérieur: L'UNSA Education engagée pour les personnels, les étudiant.es, l'égalité et l'écologie
Signer pour signifier l’importance de la filière administrative de l’Éducation
Signer pour signifier l’importance de la filière administrative de l’Éducation
Indemnités REP+ :  L’UNSA Éducation devant le Conseil d’Etat  pour mettre un terme aux inégalités de traitement entre les personnels
Indemnités REP+ : L’UNSA Éducation devant le Conseil d’Etat pour mettre un terme aux inégalités de traitement entre les personnels

SELECTIONNÉS POUR VOUS

Territoires ultramarins : une rencontre constructive au Ministère
Territoires ultramarins : une rencontre constructive au Ministère
20 septembre 2021 - National
Certains territoires cumulent des difficultés économiques, sociales, culturelles et démographiques qui ont des incidences éducatives. Les ter...
L’Histoire de France aurait-elle manqué d’héroïnes ?
L’Histoire de France aurait-elle manqué d’héroïnes ?
17 septembre 2021 - National
Dernièrement, un rapport diligenté par le Président de la République publiait une liste de 318 héros issus de la diversité, des Outre-Mer, des...
Signer pour signifier l’importance de la filière administrative de l’Éducation
Signer pour signifier l’importance de la filière administrative de l’Éducation
11 septembre 2021 - National
Le 10 septembre l’UNSA Éducation et A&I Unsa ont signé avec Jean-Michel Blanquer le « relevé de décisions » pour la revalorisation pluriannuel...
syndicat-federation-unsa-metiers-education-recherche-culture-barometre
Le Baromètre UNSA 2021 d’une année sous pression
27 mai 2021 - National
La 9e édition du Baromètre de nos métiers de l’Éducation, de la Recherche et de la Culture a recueilli près de 35 000 réponses. Une conférence...
En lien avec l'actualité
Nos expressions
Agir avec vous
Analyses et décryptages
Baromètre : enquête annuelle
Nos dossiers

Recevoir la newsletter

En vous abonnant à La Lettre UNSA Éducation, vous serez informés de l’actualité syndicale par une lettre diffusée par courrier électronique exclusivement. Votre adresse ne sera pas utilisée à d’autres fins. Vous pouvez à tout moment décider de votre désabonnement. En vous abonnant sur cette liste, vous serez réputés adhérer aux conditions précisées dans la section « Limites, confidentialité, informatique et libertés » qui suit.

LIMITES, CONFIDENTIALITÉ, INFORMATIQUE ET LIBERTÉS
Ce service d’information est un service gratuit. Il est assuré sans garantie et peut-être interrompu à tout moment sur simple décision de l’UNSA Éducation. L’UNSA Éducation se réserve le droit de confirmer ou refuser sans justification toute demande d’abonnement, de suspendre ou supprimer tout abonnement sans préavis. L’inscription ne donne aucun droit, contractuel ou non contractuel, vis-à-vis de l’UNSA Éducation. Les adresses électroniques ou autres informations contenues dans les messages adressés ne seront pas transmis à des tiers. Les organisations affiliées à l’Unsa et leurs différentes structures ne sont pas considérées comme des tiers. Pour les demandes individuelles, les cas particuliers, les questions touchant à la vie syndicale et/ou professionnelle, il est préférable de s’adresser directement à l’UNSA Éducation à cette adresse : national@unsa-education.org. Le droit d’accès, suppression, rectification s’exerce auprès du secrétaire général de l’UNSA Éducation, site internet, UNSA Éducation 87 bis avenue Georges Gosnat, 94853 Ivry sur Seine Cédex ou par courrier électronique auprès du secteur communication à cette adresse : communication@unsa-education.org.

Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Qui sommes
nous ?

Nos
syndicats

Contact
de proximité

Centre de
recherche ?