Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Muter dans Paris, l'Unsa Éducation dénonce le processus
Publié le 6 mars 2020 -

DECLARATION AU CTA DU 3 MARS 2020

La loi du 6 août 2019 dite de transformation de la fonction publique a vu certains de ses effets aggravés par le dispositif réglementaire adopté pour sa mise en œuvre.

Le fait est suffisamment grave pour être souligné. Le gouvernement a fait le choix, à de rares exceptions près, d’un peu plus d’arbitraire et là où il prétend faire preuve de fermeté dans le maintien de la ligne politique qu’il s’est choisi, il n’a démontré une fois de plus, que sa seule volonté.

Les premiers effets de ce sens unique imposé nous les avons sur la mobilité. 

Dès lors, en dépit de la qualité du travail que nos collègues du ministère puis du rectorat , seuls eux aussi désormais sous la contrainte de la loi et du règlement, ont apporté à l’élaboration des lignes directrices de gestion, nous ne pouvons que constater le retour en arrière considérable que constitue l’ensemble des nouveaux dispositifs qui vont désormais présider à la mobilité des agents, abandonnés pour l’essentiel de la procédure, seuls face à leur employeur.

Or, si un employeur public doit pouvoir faire le choix d’opportunité nécessaire au bon fonctionnement du service public dont il a la charge, jamais il ne devait pouvoir recourir à l’arbitraire. Entendons-nous bien : il ne s’agit pas pour nous de faire des procès d’intention mais simplement de souligner que ces dispositifs portent en eux un sérieux risque, ne serait-ce que celui de l’arbitraire par l’erreur, qui, comme chacun le sait, est humaine.

Sortir, pour la majeure partie des processus, les organisations syndicales du jeu, c’est en effet s’exposer au risque de l’arbitraire, fut-il involontaire, c’est prendre le risque de dégrader un peu plus les relations entre les agents et leur hiérarchie, c’est nourrir enfin le risque d’une judiciarisation.

L’absence, parfaitement inéquitable de tableaux périodiques de mutations pour les personnels ATSS et abandon de la possibilité d’intervention du représentant syndical en amont des procédures , autant de signes qui démontrent que le pouvoir s’est enfermé dans un monologue alors que sur ces questions seul le dialogue aurait dû prévaloir.

Mécontenter des corps intermédiaires comme les syndicats, sans doute que tout gouvernement peut s’estimer en droit ou en capacité de le faire. En revanche, mécontenter les individus à travers nos collègues est beaucoup plus grave et dangereux pour le bon fonctionnement du service public.


Anne-Sophie Laclautre, experte pour l’Unsa Éducation

Lire la suite

À LA UNE

No data was found

SELECTIONNÉS POUR VOUS

LOGO-ALLIEE
Résultats élections professionnelles 2022 UNSA-Education
5 décembre 2022 - National
Vous trouverez ici les résultats des élections professionnelles 2022.
LOGO-ALLIEE
CSA de proximité Enseignement Supérieur et Recherche par établissement
5 décembre 2022 - National
Retrouvez les résultats pour les CSA Enseignement Supérieur et Recherche par établissement.
Play RDVA-2
L’UNSA Éducation exige de nouvelles mesures pour réussir l’éducation inclusive
16 novembre 2022 - National
Plus de 1000 collègues de métiers différents se sont réunis lors de 30 rencontres territoriales partout en France pour le deuxième rendez-vous...
Fiches Baro 2022 - 10 ans V4_page-0001(1)
#BaromètreUNSA2022 Le 10ème anniversaire d'une enquête de référence
23 mai 2022 - National
La première édition du baromètre UNSA des métiers de l'éducation, de la recherche et de la culture était lancée en 2013. Depuis, elle a marqué...
En lien avec l'actualité
Nos expressions
Agir avec vous
Analyses et décryptages
Baromètre : enquête annuelle
Nos dossiers

Recevoir la newsletter

Votre adresse de messagerie sera uniquement utilisée pour vous envoyer la lettre d’information de l’UNSA Éducation. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

Conformément aux dispositions du RGPD et de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès, d’interrogation, de portabilité, de rectification et d’effacement des données vous concernant. Pour toute question concernant vos données, leur usage, l’exercice de vos droits, veuillez contacter notre responsable du traitement : dpo@unsa-education.org, en précisant dans l’objet du courriel « droit des personnes ».

LIMITES, CONFIDENTIALITÉ, INFORMATIQUE ET LIBERTÉS
Ce service d’information est un service gratuit. Il est assuré sans garantie et peut-être interrompu à tout moment sur simple décision de l’UNSA Éducation. L’UNSA Éducation se réserve le droit de confirmer ou refuser sans justification toute demande d’abonnement, de suspendre ou supprimer tout abonnement sans préavis. L’inscription ne donne aucun droit, contractuel ou non contractuel, vis-à-vis de l’UNSA Éducation. Les adresses électroniques ou autres informations contenues dans les messages adressés ne seront pas transmis à des tiers. Les organisations affiliées à l’Unsa et leurs différentes structures ne sont pas considérées comme des tiers. Pour les demandes individuelles, les cas particuliers, les questions touchant à la vie syndicale et/ou professionnelle, il est préférable de s’adresser directement à l’UNSA Éducation à cette adresse : national@unsa-education.org. Le droit d’accès, suppression, rectification s’exerce auprès du secrétaire général de l’UNSA Éducation, site internet, UNSA Éducation 87 bis avenue Georges Gosnat, 94853 Ivry sur Seine Cédex ou par courrier électronique auprès du secteur communication à cette adresse : communication@unsa-education.org.

Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Qui sommes
nous ?

Nos
syndicats

Contact
de proximité

Centre de
recherche ?