Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Chantiers Fonction publique : le gouvernement persiste !
Publié le 2 novembre 2018 -

L’UNSA a réaffirmé son attachement à une fonction publique statutaire, de carrière, moderne, au service de l’intérêt général. Le statut de la fonction publique est un atout pour notre pays. L’UNSA a également insisté sur la rémunération des agents publics qui ne doit pas baisser. Elle demande d’ores et déjà au gouvernement de poursuivre les discussions après les élections professionnelles.

Le recours accru aux contrats

L’UNSA consi­dère que les contrats de 5, 10 ou 15 ans annon­cés par le Ministre Gérald Darmanin n’ont aucun sens, ni pour le ser­vice public, tant pour amé­lio­rer sa qua­lité ou son effi­ca­cité, ni pour les agents contrac­tuels eux mêmes.
Pourtant, le gou­ver­ne­ment confirme ses inten­tions sur un recours accru aux agents contrac­tuels. Il évoque :
– le maintien du principe de l’occupation des emplois permanents par des fonctionnaires ;
– un élargissement du recours au contrat, en particulier pour des projets limités dans le temps (6 ans) malgré l’avis défavorable de l’UNSA ;
– une amélioration les conditions d’emplois des agents contractuels, que l’UNSA revendique ;
– l’inscription, dans le projet de loi, du recours possible au contrat sur les emplois de direction (toujours contre l’avis de l’UNSA).

L’UNSA estime que les dis­cus­sions autour de ce chan­tier, comme autour des trois autres, sont insuf­fi­san­tes, peu appro­fon­dies et ne cons­ti­tuent en rien une concer­ta­tion res­pec­tueuse, d’un dia­lo­gue social de qua­lité, le gou­ver­ne­ment n’indi­quant que tar­di­ve­ment ses inten­tions.

La rému­né­ra­tion

Olivier Dussopt annonce qu’un « bonus annuel » sera ins­tauré pour tous, en s’appuyant sur une évolution du RIFSEEP. Ce bonus tien­drait compte d’objec­tifs indi­vi­duels et col­lec­tifs.
L’UNSA a rap­pelé fer­me­ment ses posi­tions :
– pas de baisse des rémunérations ;
– pas d ’allongement de la durée des échelons, ce qui serait une remise en cause de la mise en œuvre complète de PPCR durant le quinquennat.
De plus, alors que la réforme des retrai­tes risque d’impac­ter la struc­ture de rému­né­ra­tion des agents de la fonc­tion publi­que pour pou­voir main­te­nir le niveau des pen­sions, l’UNSA demande une seule négo­cia­tion sur les rému­né­ra­tions durant le quin­quen­nat.

La mobi­lité et l’accom­pa­gne­ment des agents en cas de sup­pres­sion de poste liée à une restruc­tu­ra­tion

L’UNSA s’oppose au gou­ver­ne­ment sur les 120 000 sup­pres­sions de postes pré­vues durant le quin­quen­nat d’autant que le débat public autour des mis­sions de ser­vice public n’a tou­jours pas eu lieu !
De plus, en tant qu’orga­ni­sa­tion syn­di­cale, elle estime que le rôle et la res­pon­sa­bi­lité de l’employeur est de reclas­ser et d’accom­pa­gner les agents concer­nés.
Le gou­ver­ne­ment pré­voit :
– un changement de règle de mutation en cas de suppression d’emplois dans les 3 versants de la fonction publique avec une priorité locale d’affectation sur des emplois vacants ;
– la création d’un congé de formation professionnelle avec maintien de la rémunération totale pour les agents devant changer de métier. L’UNSA est favorable à cette mesure.
– la prise en compte du différentiel en cas de rémunération moins élevée sur un nouveau poste pendant 6 ans, sans dégressivité ;&amp ;nbsp ;
– une amélioration des indemnités de restructuration de service. L’UNSA souhaite que les plafonds soient revus à la hausse.
En cas de choix de l’agent pour le privé, le gou­ver­ne­ment annonce :
– de nouvelles règles pour l’indemnité de départ volontaire accessible jusqu’à deux ans de la retraite (au lieu de 5 aujourd’hui) qui donnerait le droit aux allocations chômage ;
– un dispositif passerelle, sous forme de mise à disposition pour une durée d’un an maximale.

 

L’UNSA estime que ce 4ème chan­tier ne doit pas cacher les désac­cords de fond avec le gou­ver­ne­ment tant sur les sup­pres­sions de postes, que sur la remise en cause de la fonc­tion publi­que sta­tu­taire avec l’élargissement des recours au contrat, ou sur une rému­né­ra­tion qui pour­rait deve­nir injuste.
Le gou­ver­ne­ment ne peut pas trans­for­mer fon­da­men­ta­le­ment la fonc­tion publi­que contre les agents. 
L’UNSA lui demande de pour­sui­vre les dis­cus­sions dans le cadre, cette fois, d’une véri­ta­ble concer­ta­tion, fondée sur un dia­lo­gue social réel, après les élections pro­fes­sion­nel­les.

Lire la suite

À LA UNE

No data was found

SELECTIONNÉS POUR VOUS

cover-your-face-with-your-hands-6599125_960_720
Inceste: Agir au plus vite
29 septembre 2022 - National
Après un an de recueil de témoignages, la Commission indépendante sur l’inceste et les violences sexuelles faites aux enfants (Ciivise) livre ...
fraternite-1411235_1920
Mixité sociale à l’école : du concret dans un documentaire
28 septembre 2022 - National
Un « bon » collège et six cent mètres plus loin, un collège de « mauvaise réputation ». Le 18ème arrondissement de Paris, avec sa pauvreté mai...
vecteezy_business-people-meeting-conference-discussion-corporate_3500343_533-1
Évaluation des écoles et des établissements : ni travail en plus ni travail pour rien
8 septembre 2022 - National
Évaluer les écoles et établissements, c’est permettre aux équipes de terrain de réfléchir à leur action, d’établir un diagnostic et de se fixe...
Fiches Baro 2022 - 10 ans V4_page-0001(1)
#BaromètreUNSA2022 Le 10ème anniversaire d'une enquête de référence
23 mai 2022 - National
La première édition du baromètre UNSA des métiers de l'éducation, de la recherche et de la culture était lancée en 2013. Depuis, elle a marqué...
En lien avec l'actualité
Nos expressions
Agir avec vous
Analyses et décryptages
Baromètre : enquête annuelle
Nos dossiers

Recevoir la newsletter

Votre adresse de messagerie sera uniquement utilisée pour vous envoyer la lettre d’information de l’UNSA Éducation. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

Conformément aux dispositions du RGPD et de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès, d’interrogation, de portabilité, de rectification et d’effacement des données vous concernant. Pour toute question concernant vos données, leur usage, l’exercice de vos droits, veuillez contacter notre responsable du traitement : dpo@unsa-education.org, en précisant dans l’objet du courriel « droit des personnes ».

LIMITES, CONFIDENTIALITÉ, INFORMATIQUE ET LIBERTÉS
Ce service d’information est un service gratuit. Il est assuré sans garantie et peut-être interrompu à tout moment sur simple décision de l’UNSA Éducation. L’UNSA Éducation se réserve le droit de confirmer ou refuser sans justification toute demande d’abonnement, de suspendre ou supprimer tout abonnement sans préavis. L’inscription ne donne aucun droit, contractuel ou non contractuel, vis-à-vis de l’UNSA Éducation. Les adresses électroniques ou autres informations contenues dans les messages adressés ne seront pas transmis à des tiers. Les organisations affiliées à l’Unsa et leurs différentes structures ne sont pas considérées comme des tiers. Pour les demandes individuelles, les cas particuliers, les questions touchant à la vie syndicale et/ou professionnelle, il est préférable de s’adresser directement à l’UNSA Éducation à cette adresse : national@unsa-education.org. Le droit d’accès, suppression, rectification s’exerce auprès du secrétaire général de l’UNSA Éducation, site internet, UNSA Éducation 87 bis avenue Georges Gosnat, 94853 Ivry sur Seine Cédex ou par courrier électronique auprès du secteur communication à cette adresse : communication@unsa-education.org.

Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Qui sommes
nous ?

Nos
syndicats

Contact
de proximité

Centre de
recherche ?