Retour à l'article normal

UNSA Éducation

 Article publié le lundi 11 novembre 2013
 par .

Solidarités et services publics : vive l’impôt…juste !

Au moment où s’agitent toutes les démagogies autour de la fiscalité, rappelons à quoi servent les impôts. Ils garantissent d’abord l’existence des services publics, utiles à tous et qui sont le seul patrimoine de ceux qui n’ont rien. Ils permettent ensuite de redistribuer les richesses et d’organiser la solidarité. Ils offrent enfin, la capacité d’investir et d’aider aux transitions indispensables de notre appareil productif ou d’inciter à d’autres modes de consommation.  L’Impôt est donc, bel et bien, un puissant levier dont dispose la République pour assumer son ambition. Pour qu’il soit efficace et accepté, l’impôt doit être juste. Entre la TVA –par nature inéquitable- et une progressivité toute relative de l’impôt sur les revenus, nous savons que c’est loin d’être le cas. C’est pourquoi, l’annonce d’une grande reforme fiscale par le candidat Hollande était bienvenue. Hélas, les choix faits depuis l’été 2012 ont privilégié la gestion au coup par coup. Et  même si l’empilement des « niches fiscales » - presque tout le monde en ayant au moins une-  rend difficile une  grande remise à plat, l’actualité rend encore plus indispensable une telle réforme. S’il est vécu comme juste et utile, comme c’est le cas au Danemark par exemple, alors nous pourrons être nombreux à crier : vive l’impôt !


Laurent Escure
Secrétaire général de l’UNSA Éducation