Retour à l'article normal

UNSA Éducation

 Article publié le jeudi 19 septembre 2013
 par .

Changements au ministère de la Fonction publique

Des changements de responsables sont intervenus au cabinet de la ministre de la Fonction publique, Marylise Lebranchu, mais également à la Direction générale de l'Administration et de la Fonction publique (DGAFP).

Les mouvements ont commencé à l'été :

  • Nathalie Colin, qui était directrice adjointe du cabinet de la ministre et était, de fait, l'interlocutrice référente dans les négociations «Fonction publique», a rejoint le ministère de l'Intérieur comme directrice générale des ressources humaines;
  • Xavier Lacoste, conseiller social au cabinet, a rejoint la direction des ressources humaines de la Ville de Paris;
  • Harold Huwart [[Conseiller «Fonction publique» au cabinet de Marylise Lebranchu, il avait notamment suivi de près la préparation du projet de loi Fonction publique (qui doit être soumis, à une date non encore connue, au Parlement).]] a rejoint le cabinet du Premier ministre.

Au dernier Conseil des ministres (18 septembre 2013), les mouvements se sont poursuivis:

  • Laurent de Jekhowsy, directeur du cabinet de la ministre, vient des nommé secrétaire général des ministères et financiers;
  • Marie-Anne Lévêque, jusqu'ici conseillère «Fonction publique» au cabinet du Premier ministre, est nommée directrice générale de l'Administration et de la Fonction publique (DGAFP) en remplacement de Jean-François Verdier.

Selon des informations concordantes, Myriam Bernard, actuelle sous-directrice des statuts et de l'encadrement supérieur à la DGAFP (qui, comme membre de l'Administration) avait participé avec son expertise technique aux discussions dans la Fonction publique) devrait rejoindre le cabinet.

Des journalistes ont parlé parfois de mercato ou de jeu de chaises musicales. Les mouvements, dans les cabinets ministériels comme dans la haute administration sont chose courante. Force est de reconnaître qu'ils sont à la fois importants et concentrés (nous n'avons pas repris toutes les mesures) mais, ce qui nous importe, c'est que le cabinet de la ministre comme la DGAFP soient bien en ordre de marche au moment où va être annoncé l'agenda social «Fonction publique» pour 2013-2014. C'est cette en effet que des orientations majeures pour l'avenir de la Fonction publique, notamment sur la grille, devraient être prises.