Accueil > ÉDUCATION > Des mots d’Éduc > Une journée consacrée au mentorat

Une journée consacrée au mentorat

Article publié le mercredi 29 janvier 2020
  • Version imprimable
« Sena est arrivée en France après deux années en Turquie, puis deux au Vietnam. Son problème scolaire, c’est l’apprentissage de la lecture. Or, ses difficultés à lire ont pour origine son acquisition du français et c’est là-dessus que je travaille avec elle une fois par semaine. Cet accompagnement est essentiel, parce qu’à la maison, elle ne parle que turc. » Depuis quelques mois, Alexia imagine toutes sortes d’activités qui, peu à peu, ont rendu Sena moins réservée. « Quand j’étais petite, j’étais moi-même très timide, raconte la jeune fille, alors je sais comment tisser une relation avec elle. » Discussions sur les dessins animés préférés de Sena ou sur son déménagement, travaux manuels, sorties culturelles à la médiathèque… Alexia conçoit chaque séance de façon à aider la petite fille à assimiler l’alphabet.

Alexia 20 ans, mentor pour l’Afev d’une petite Sena, 5 ans, en GS

Le "Collectif mentorat" propose demain, le 30 janvier 2020, la première journée du mentorat. Ce collectif est un regroupement des principales associations qui proposent du mentorat aux jeunes. Il souhaite renforcer l'impact et l'importance du mentorat pour ouvrir l'horizon des possibles à chaque jeune qui en a besoin.

En lisant les différents témoignages du communiqué de presse du "Collectif mentorat" on sent bien toute la richesse qu'il y a pour le mentoré, et aussi pour le mentor, dans ces échanges intergénérationnels. Le mentoré bénéficie d'une ouverture culturelle, gagne en motivation, se sent épaulé et accompagné pour se mettre en projet... Le mentor quant à lui se sent utile, gagne en confiance, apprend à aider les autres, valorise cette expérience dans son parcours... il peut se reconnaître dans le tutoré ou vouloir lui apporter ce dont lui a bénéficié de la part de sa famille.

Le mentorat demande davantage d'empathie que de compétences spécifiques, il s'agit avant tout d'une rencontre singulière où vont se tisser des liens personnels permettant la mise en place d'une relation d’aide, d’échanges et d’apprentissage, dans laquelle une personne d’expérience, offre sa sagesse acquise et son expertise dans le but de favoriser le développement d’une autre personne.

Le mentorat par son aspect personnel et global se distingue du tutorat centré sur la transmission d'un savoir et du coaching qui relève de l'action contractualisée d'un professionnel rémunéré, avec des objectifs clairement formulés au départ.

À l'occasion de cette journée du mentorat, demandons-nous comment nous pouvons contribuer à faire connaitre ce mode d'entraide et pourquoi pas nous y lancer nous-mêmes...

Stéphanie de Vanssay, le mercredi 29 janvier 2020

Image par Hans Braxmeier de Pixabay




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP