Accueil > SOCIÉTÉ > Libertés > Un an de détention pour la scientifique Fariba Adelkhah : ça suffit (...)

Un an de détention pour la scientifique Fariba Adelkhah : ça suffit !

Article publié le vendredi 5 juin 2020
  • Version imprimable

Cela fait aujourd’hui un an que l’anthropologue Fariba Adelkhah est emprisonnée en Iran. Son seul crime ? Avoir cherché à mener ses recherches scientifiques dans ce pays. Pourtant depuis un an, l’Iran l’accuse d’avoir intenté à la sécurité du pays et elle a récemment été condamnée à 5 ans de prison.

Cette décision est clairement politique et remet en cause la liberté scientifique et la recherche.

Il est urgent que la France agisse pour obtenir sa libération, comme elle l’a fait pour un autre scientifique, Roland Marchal, qui avait été incarcéré en même temps qu’elle. Les tergiversations et tractations ont assez duré, il est essentiel que le gouvernement donne de la voix pour libérer l’anthropologue.

Nous avions précédemment évoqué leur situation dans deux articles :

« Deux scientifiques emprisonnés en Iran : libérez Fariba Adelkhah »

« Liberté pour Fariba Adelkhah »

Comme l’indique son comité de soutien :  son combat « est le nôtre, celui de chacun et de chacune d’entre nous, universitaire ou simple citoyen». On peut retrouver en ligne une action de ce comité «E.manifestez votre soutien au combat de Fariba : un an de détention déjà…»

Aujourd’hui, l’UNSA Éducation appelle à soutenir toutes les initiatives afin d’obtenir au plus vite maintenant la libération de la scientifique !




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP