Accueil > SOCIÉTÉ > Égalités > Égalité femmes-hommes > Suppression des subventions en Île-de-France : Tout est une question de (...)

Suppression des subventions en Île-de-France : Tout est une question de genre

Article publié le samedi 28 janvier 2017
  • Version imprimable

Alors que l’UNSA Éducation remettait le prix Maitron en décembre 2016 à Pauline Brangolo pour son mémoire de master "Les filles de Lip (1968-1981)", la présidente du conseil régional d’Ile de France, dans le même temps, supprimait les bourses des recherches sur le genre.

Toutes ces subventions attribuées depuis une dizaine d’années, permettaient de financer un apport scientifique pour comprendre et dépasser les débats irrationnels sur la « théorie du genre ».

Faire le choix de se priver de ses études, c’est se passer d’une force de réflexion aiguisée sur les stéréotypes de genre et de sa diffusion au plus grand nombre pour faire avancer les droits des femmes et la lutte contre les discriminations, par exemple, à l’égard des LGBT.


L’Unsa Education ne peut que regretter ce positionnement qui va à l’encontre de ce que notre fédération porte en matière de formation à l’égalité femmes – hommes.




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP