Accueil > EUROPE et MONDE > Brèves d’actu > Sortir des stéréotypes de genre au Gabon

Sortir des stéréotypes de genre au Gabon

Article publié le dimanche 17 novembre 2013
  • Version imprimable

Une semaine pour réaliser une formation de formatrices portant sur l'engagement des femmes dans la lutte contre les stéréotypes de genre, c'est le dernier défi auquel le SENA (syndicat gabonais de l'enseignement) doit faire face !

Depuis 2008, un partenariat de coopération au développement existe entre 3 syndicats affiliés de l'IE : l'OAJ (Finlande) est le financeur et l'UNSA Éducation apporte son soutien en matière de formation aux membres du SENA (Gabon).

Cette coopération a déjà permis aux membres du SENA de rester au contact des informations syndicales grâce à la création d'un journal syndical (avril 2012) mais surtout de renforcer leur place dans le paysage syndical gabonais et d'aboutir dans des négociations qui profitent à l'ensemble de la profession enseignante (2008-2010).

Cela étant, cette semaine du 25 au 29 novembre sera la dernière action menée car le SENA a prouvé, en lançant son enquête sur la recherche des blocages à l'engagement des femmes dans l'action syndicale (en mars 2013) qu'il était suffisamment solide et autonome pour développer seul ses propres plans de formation.

Cette dernière formation, préparée à distance entre le SENA et l'UNSA Éducation, depuis mars 2013 a retenue l'attention de l'IE qui compte sur le témoignage des femmes gabonaises pour animer l'un des ateliers de la 2nde conférence mondiale des femmes qui se déroulera à Dublin du 7 au 9 avril 2014 sur le thème : les femmes au sein des syndicats, des paroles aux actes (détails ici).

En effet, si le travail sur les stéréotypes de genre est un travail déjà avancé dans les régions européennes et nord américaines, il n'est que faiblement entrepris sur le continent africain.

La méthodologie retenue est issue des travaux réalisés par le centre Hubertine Auclert mais également des résultats de l'étude menée par le SENA en mars dernier et enfin de l'analyse des bonnes pratiques présentées au sein du Comité Permanent pour l'Egalité où l'UNSA Éducation est élue et partie prenante.

Ainsi, l'UNSA Éducation et l'OAJ vont clore cette longue participation avec le SENA mais ce dernier séminaire offrira, nous le souhaitons, une expérience peut être transférable à l'usage des syndicats de notre fédération qui s'est également lancée dans ce défi.

Ce serait une jolie façon d'inverser les rapports "N-S" que nous avons l'habitude de fréquenter.




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP