Accueil > PERSONNELS > Crise sanitaire COVID-19 > Que peut changer l’entrée en pédagogie des parents ?

Que peut changer l’entrée en pédagogie des parents ?

Article publié le mardi 14 avril 2020
  • Version imprimable

Depuis la fermeture des écoles et établissements, les enfants de personnels soignants ont continué d’être accueillis mais pour les autres, c’est «l’école à la maison». Ce sont les parents, qui assurent, en lien avec les enseignants, le travail scolaire. Ils se retrouvent au centre de la relation éducative. Pour l’Unsa Éducation, les parents sont les partenaires premiers et des membres indispensables de la communauté éducative. Le bien-être et la réussite des élèves impliquent une coopération. C’est aussi ce que nous rappelle cette période de confinement.


Des changements sont à prévoir après la crise. Nous devrons tirer certains enseignements. Concernant, la place des parents, il nous semble que ce sera l’occasion de reconnaître et valoriser leur rôle éducatif. Il devient urgent d’agir en ce sens mais surtout, les parents doivent pouvoir être aidés. Certains ont les outils et le bagage pour accompagner leurs enfants. Des enseignants ont su mettre à disposition des parents différents outils pédagogiques pour leur permettre d’accompagner leur enfant. D’autres ont fait le choix d’adapter à la fois les supports pédagogiques utilisés et les activités proposées. L’objectif étant toujours de permettre l’accompagnement des élèves dans cette période sans classe, sans école mais où tout se fait à la maison.


Le défi, pour réduire les inégalités scolaires, résidera dans notre capacité à conserver toutes les méthodes et dispositifs qui ont permis de réussir la mise en œuvre de cette continuité pédagogique. Nous devons assumer que la situation est très diverse et inégale sur la place des parents dans nos écoles. Bien sûr, il existe de nombreuses initiatives intéressantes: des cafés des parents, des projets menés par les fédérations de parents d’élèves ou encore des initiatives pour faire venir les parents à l’école. Cela est précieux et il faudra être en capacité de le conserver tout en allant plus loin. Car c’est au cœur de l’acte pédagogique que certains parents viennent de se faire une place. Cette période de confinement, a conduit nombre de parents à prendre une autre casquette, que seuls les parents enseignants portaient. Des parents ont découvert l’importance des rituels en maternelle, la diversité des apprentissages en élémentaire ou encore la charge de travail dans le secondaire. Mais également l’importance du relationnel entre leurs enfants et les enseignants.


Nous avons tous appris de ces semaines de confinement. Il est évident que nous ne pourrons pas reprendre le chemin de l’école comme avant, comme si nous n’avions pas tous, parents,enseignants et acteurs éducatifs, appris et innovés. Nous devrons prendre le temps, individuellement et collectivement, de pérenniser nos découvertes et innovations en terme relationnel, pédagogique et éducatif. L’Unsa Éducation prendra sa part.




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP