Accueil > SOCIÉTÉ > Égalités > Égalité femmes-hommes > Pour en finir avec les inégalités de sexes

Pour en finir avec les inégalités de sexes

Article publié le vendredi 28 février 2020
  • Version imprimable

Si vous êtes de celles et ceux qui pensent que des actions valent mieux que de longs discours, l’allocution ce jeudi 27 février 2020 du secrétaire général de l’ONU pourrait vous faire changer d’avis.

C’est en effet à la New School, université de New York connue pour son avant-gardisme, qu’António Guterres, s’est exprimé sur les droits de femmes et a invité tous les hommes à soutenir l’égalité des sexes.

Pour l’UNSA Éducation, ce discours permet de rappeler que cette question est un enjeu crucial dans un monde où malgré des avancées, beaucoup reste à faire.
Alors, à quelques jours du 8 mars, journée internationale des droits des femmes, il peut être utile de proclamer avec insistance la nécessaire égalité entre les sexes.

Dans les cinq pistes d’actions qu’il a énoncées, le chef de l’Organisation des Nations unies ne mâche pas ses mots en particulier à propos du pouvoir politique « jalousement gardé par les hommes depuis des millénaires ».
Il appelle à abroger cet « abus de pouvoir qui nuit à nos communautés, nos économies, notre environnement, nos relations et notre santé ».

Mais à celles et ceux qui trouveront ces propos exagérés rappelons juste quelques faits :
- 70% des travailleurs.euses pauvres sont des femmes.
- 84 % des parents à la tête d’une famille monoparentale sont des femmes.
- 1 femme sur 3 subit des actes de violence physique ou sexuelle à un moment donné de sa vie.
- Dans la fonction publique, la féminisation diminue avec le niveau de responsabilité.
- Dans les entreprises, les femmes sont seulement un tiers parmi les cadres et 25% parmi les chefs.fes d’entreprises.
- Dernier exemple à l’heure des municipales, 16 % des maires sont des femmes.

Donc, oui, les stéréotypes de sexe demeurent dans de nombreux domaines et si la déconstruction de ces clichés est souvent particulièrement difficile, c’est souvent parce qu’ils sont extrêmement bien intériorisés.

L’égalité femme homme fait partie des priorités de notre fédération et l’éducation est un des leviers essentiels pour faire changer les mentalités, alors n’attendez pas le 8 mars. Retrouvez dès à présent, tous nos articles sur le site Internet et ce récapitulatif de nos vidéos, ainsi que notre rubrique dédiée sur la chaîne Youtube UNSA Éducation avec des interviews d’expertes et experts.


Pour aller plus loin :

le site de l’ONU

"Visualisation des données : La représentation des femmes dans la société"

le forum génération égalité




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP