Accueil > FONCTION PUBLIQUE > Nouveaux dispositifs permettant l’ouverture des concours de recrutement : (...)

Nouveaux dispositifs permettant l’ouverture des concours de recrutement : l’Unsa dit OUI

Article publié le mercredi 24 février 2021
  • Version imprimable

L'UNSA dit OUI aux concours jeunes talents. Nous approuvons les nouveaux dispositifs permettant l'ouverture des concours de recrutement à un plus large public.

Lors du CCFP réuni le 22 février 2022, l'UNSA a voté favorablement pour les trois projets de texte proposés par le gouvernement. Il s'agit de favoriser et faciliter les conditions d'accès aux concours de la fonction publique ouvrant la porte à des postes de responsabilité.

L'ordonnance et son décret d'application prévoient, à titre expérimental (du 1er mars 2021 et jusqu’au 31 décembre 2024), afin de favoriser l’égalité des chances, la création de concours externes spéciaux pour l’accès à plusieurs écoles de formation de fonctionnaires. Il s'agit de l'École nationale d’administration, du Centre national de la fonction publique territoriale, de l'École des hautes études de la santé publique, de l'École nationale supérieure de la police et de l'École nationale d’administration pénitentiaire.

Pour améliorer l'ouverture de la fonction publique : une première étape

Ces concours seront ouverts aux étudiant.es ayant suivi dans les quatre dernières années l'un des cycles de formation à la préparation aux concours externes ou assimilés d’accès aux écoles de service public. 1700 places sont prévues très rapidement.

Pour avoir accès à ces formations, il faudra remplir les conditions de ressources fixées pour bénéficier d’une bourse de l'enseignement supérieur attribuée sur critères sociaux et avoir été sélectionné, suite à un entretien et après l'étude de son dossier au regard notamment de la qualité de son parcours de formation antérieur, de ses aptitudes et de sa motivation par une commission d’admission.

À aptitude égale, la priorité pourra être donnée aux candidat.es qui résident ou ont obtenu leur baccalauréat ou tout diplôme de niveau supérieur dans un quartier prioritaire de la politique de la ville, dans une zone de revitalisation rurale ou dans une collectivité régie par les articles 73 et 74 de la Constitution ou la Nouvelle-Calédonie (DROM COM).

Pour aller plus loin

L'UNSA Fonction Publique souhaite que les possibilités et les partenariats avec les universités soient développés. De plus, nous insistons pour que les bilans de cette expérimentation soient présentés, incluant une étude du parcours de chaque jeune lauréat ou non de ces concours.

Fin des limitations du nombre de présentations aux concours

Un second décret supprime les limites au nombre de présentations aux concours et examens de la fonction publique. L'UNSA avait appuyé cette mesure en soutien à une demande des étudiants gênés par la crise sanitaire. À terme, tous les concours externes de la fonction publique seront concernés.

Pour une attractivité réelle

Par ailleurs, l'UNSA insiste sur l'attractivité de la fonction publique et de ses missions. Elle passe par une amélioration de toutes les carrières pour tous les agent.es publics et par une négociation salariale à laquelle l'UNSA appelle.




Suivez-nous







 

 
Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP