Accueil > PRESSE > Communiqués > Ménard, fasciste sans frontières

Ménard, fasciste sans frontières

Article publié le mardi 5 mai 2015
  • Version imprimable

Robert Ménard n’en finit pas de creuser le sillon fasciste qu’il a initié depuis son élection à la mairie de Béziers. En déclarant détenir des statistiques sur la religion des élèves scolarisés dans sa commune, cet ignoble personnage commet un triple crime : un crime contre l’École publique et laïque, un crime contre la liberté de conscience et un crime contre la République. L’UNSA Éducation condamne cet acte honteux et apporte tout son soutien aux parents d’élèves et aux professionnels de l’Éducation qui subissent les décisions et les bravades de ce sombre individu.

Ivry, le 5 mai 2015

Laurent Escure

Secrétaire général de l’UNSA Éducation




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP