Accueil > SOCIÉTÉ > Égalités > Égalité femmes-hommes > Le sexisme en France : le HCE dresse un état des lieux accablant

Le sexisme en France : le HCE dresse un état des lieux accablant

Article publié le lundi 2 mars 2020
  • Version imprimable

Ce deuxième état des lieux du sexisme en France du Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes dresse un bilan de l’année passée, des politiques publiques mises en œuvre et propose une liste de 32 recommandations.

Dans ce rapport, publié ce lundi 2 mars, trois domaines sont passés au crible de leur expertise : le milieu de l’entreprise, les médias et la vie politique.
Pour l’UNSA Éducation, attachée à ce que l’égalité femmes-hommes soit une priorité, ce travail est plus que jamais d’actualité. On y découvre l’étendue des manifestations d’un sexisme ordinaire, largement toléré au quotidien et massivement commis par des hommes contre des femmes.
Ainsi, 87 % des victimes d’actes sexistes sont des femmes et 91 % des mis en cause sont des hommes, 8 femmes sur 10 sont régulièrement confrontées à des attitudes ou des décisions sexistes au sein de leur entreprise.
Parce qu’il passe souvent inaperçu au travail, dans les médias ou même en politique, le sexisme est pourtant perceptible pour peu que nous y soyons sensibles. L’UNSA Éducation n’a de cesse de le répéter : l’éducation à l’égalité dès le plus jeune âge, mais également à toute étape de la vie, est un des leviers essentiels.

Notre fédération salue ce travail de mesure et d'analyse du sexisme. En effet, cette expertise apporte tous les éléments nécessaires pour avancer vers l’égalité réelle entre les femmes et les hommes qui est un combat essentiel pour l’UNSA Éducation.

 




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP