Accueil > EUROPE et MONDE > Hors de France > La qualité de l’enseignement français à l’étranger par... la cours des (...)

La qualité de l’enseignement français à l’étranger par... la cours des comptes

Article publié le vendredi 12 juin 2020
  • Version imprimable

L’UNSA Éducation a pris connaissance de la mise en garde de la cour des comptes qui juge que la qualité de l’enseignement français à l’étranger dépend des gardes fous mis pour éviter la confusion des labels et des homologations. Nous jugeons également que le risque de dilution existe si une politique de distribution démagogique des homologations se développe.

Nous mettons en garde contre la politique de la fuite en avant et le développement de partenariat Low cost pour les établissements français de demain. Nous faisons le lien, comme la Cour, entre le nombre de titulaires de l’Education nationale présents dans un établissement et la garantie d’un enseignement de qualité.

Nous réclamons donc, dans la continuité de nos interventions passées, une stratégie cohérente et ambitieuse pour l’AEFE qui sécurise le nombre de titulaires global et qui préserve les établissements à gestion directe comme pivots stratégiques de la formation des enseignants du réseau. Pas de fuite en avant donc mais la consolidation de bases solides.




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP