Accueil > ÉDUCATION > Évaluation des établissements : stopper la pression

Évaluation des établissements : stopper la pression

Article publié le vendredi 6 novembre 2020
  • Version imprimable

 

 



Le Conseil d’évaluation de l’école a lancé une nouvelle procédure d’évaluation des établissements. L’UNSA Éducation est favorable à ce cadre d’évaluation qui peut permettre aux équipes de porter une analyse réflexive sur leur action éducative. Cependant, c’est un nouveau modèle qui demande un grand investissement des équipes, et en cette période de crise sanitaire, ce n’est vraiment pas une priorité.

Dans les établissements, chacun.e dans son rôle et ses missions, est occupé à faire en sorte que les élèves soient toujours accueillis, formés, préparés aux examens, et ceci en sécurité, sans risquer la contamination par la Covid19. Ajouter à ce stress permanent, aux changements incessants d’organisation auxquels il faut faire face, des réunions pour se pencher sur l’évaluation de l’action éducative n’est vraiment pas le bon moment. Les cadres qui sont sollicités (inspecteurs, personnels de direction) sont déjà saturés par le travail normal, et le rattrapage des tâches interrompues pendant la fermeture des établissements (comme les rendez-vous de carrière des professeurs).


L’UNSA Éducation demande au Ministre de limiter cette nouvelle procédure aux seuls établissements déjà inscrits dans cette démarche, et donc de poursuivre sur la base des 5% des établissements (et non les 20% visés cette année) qui ont été engagés lors de la phase d’expérimentation. Des consignes en ce sens doivent suivre dans les rectorats afin de faire baisser la pression sur les personnels concernés.


La lettre envoyée au Ministre jean Michel Blanquer :


 

Documents joints



 

 
Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP