Accueil > EUROPE et MONDE > Enseignants syndicalistes emprisonnés pour avoir manifesté des inquiétudes (...)

Enseignants syndicalistes emprisonnés pour avoir manifesté des inquiétudes concernant Covid-19

Article publié le mardi 18 août 2020
  • Version imprimable


L’Internationale de l’Education (IE) appelle à exiger des autorités jordaniennes, la libération immédiate des dirigeants des syndicats de l’éducation ainsi que l’annulation de la suspension illégale des activités de l’Association jordanienne des enseignants (AJE).
Les forces de sécurité ont arrêté des dirigeants du syndicat le 25 juillet, lors d’une descente dans les bureaux ordonnant la fermeture du syndicat durant deux ans. JTA a critiqué le gouvernement pour sa mauvaise gestion de la crise Covid. La police anti-émeute a été déployée pour arrêter les manifestations pacifiques initiées par des membres de la JTA dénonçant la répression des droits syndicaux. Le gouvernement jordanien a utilisé les lois d’urgence adoptées en mars dernier pour limiter droits civils et politiques.


Participez à la campagne en ligne pour revendiquer la libération des dirigeants syndicaux et le libre exercice des droits fondamentaux des enseignants et des travailleurs de l’éducation en Jordanie.


Cliquez sur ce lien pour remplir le formulaire et diffusez ce message .


Merci de soutenir cette campagne en envoyant votre message aujourd’hui au gouvernement jordanien.

Portfolio




Suivez-nous







 

 
Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP