Accueil > SOCIÉTÉ > Égalités > Égalité femmes-hommes > Élections : Un rapport du HCE/fh prône l’harmonisation « par le haut » pour (...)

Élections : Un rapport du HCE/fh prône l’harmonisation « par le haut » pour donner toute leur place aux femmes

Article publié le vendredi 27 février 2015
  • Version imprimable

Le Haut Conseil à l’Égalité entre les femmes et les hommes vient de publier un important rapport d’évaluation de la mise en œuvre des « lois de parité ». À cette occasion,  il appelle les formations politiques à ne pas exclure les femmes des présidences d’assemblées.

A l’approche des élections départementales, le Haut Conseil ne veut pas que la parité, induite par le binôme désormais obligatoirement constitué d’une femme et d’un homme (voir site art. 1782) ne concerne que les assemblées et lance un appel pour que les femmes s’imposent également dans les présidences et vice-présidences.
Cette logique devra être la même pour les élections régionales de la fin de l’année. A l’heure actuelle une seule région et 6 départements sont dirigés par une femme.

Le HCE/fh profite de l’occasion pour rappeler l’importance de mesures contraignantes pour en arriver là, seules à même de faire progresser la place des femmes élues, même s’il reconnait également les stratégies de contournement pour les éviter…
Alors que lors des dernières élections municipales, les listes devaient afficher la parité pour les communes de plus de 1000 habitants. Si elles occupent  bien la quasi moitié des conseils municipaux, seulement 16% des maires sont des femmes.

Le rapport révèle également des manques de cohérence importants entre les différentes élections. L’occasion pour le HCE/fh de revendiquer une « harmonisation par le haut » et de proposer 12 recommandations à retrouver dans le rapport à lire ici.
 




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP