Accueil > EUROPE et MONDE > Hors de France > Déplacements internationaux des personnels de l’AEFE : bloqués sur le Tarmac (...)

Déplacements internationaux des personnels de l’AEFE : bloqués sur le Tarmac ou autorisés à voler sous condition ?

Article publié le jeudi 28 janvier 2021
  • Version imprimable

De nouvelles consignes ont été données aux postes diplomatiques devant l’aggravation de la situation sanitaire. S’il paraît normal de limiter les déplacements internationaux, nous sommes intervenus auprès de la direction de l’Agence pour éviter toute infantilisation des personnels et surinterprétation de consignes sanitaires déjà très contraignantes. Pour l’UNSA-Éducation, les consignes données par le ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères à son personnel en poste à l’étranger ne peuvent être appliquées telles quelles aux personnels de l’AEFE.

Rappelons que les déplacements ne sont pas formellement interdits mais soumis à des restrictions.

Et que les dérogations (impératifs professionnels, urgences familiales notamment) existent.

Dans le langage aérien, on n’appelle pas cela une interdiction formelle de voler.

Avant d’assigner les personnels à résidence et de leur interdire, contre toute logique statutaire et légale, de rentrer en France ou de se déplacer à l’international, les postes devraient tourner 7 fois leurs plumes dans l’encrier.

Nous demandons donc une application responsable et non infantilisante des consignes sanitaires dans un moment où les équipes sont éprouvées. La mesure doit être de mise partout.

Un tour de vis sanitaire ne doit pas se transformer en tour d’écrou liberticide.




Suivez-nous







 

 
Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP