Accueil > ÉDUCATION > Comprendre les évaluations PISA

Comprendre les évaluations PISA

Article publié le jeudi 5 décembre 2019
  • Version imprimable

Les résultats de l'enquête 2018 du programme international pour le suivi des acquis des élèves de l'OCDE ont été publiés hier. 79 pays, dont les 36 pays membres de l’OCDE et 43 pays partenaires, ont pris part à l’enquête, soit 600 000 élèves dont 6 300 français. Les résultats sont « stables » pour ceux de notre pays…

Matériel et méthode : le test est administré en version numérique ou papier dans quelques pays.organisé triennalement depuis 2001. Le panel est constitué d’élèves âgés de 15 ans +3 mois à 16 ans +2 mois, quel que soit leur niveau de classe.

Compétences : compréhension de l’écrit, culture mathématique, culture scientifique sont évaluées, ainsi qu’une nouvelle « compétence globale » (?) interculturelle des jeunes. Comme en 2009, le focus de l’édition 2018 est la compréhension de l’écrit. Le format reste celui de questions QCM ou V/F et la rédaction de courtes réponses sur des textes ou documents « authentiques ».

Enquête standard, PISA recèle des biais connus: linguistique, social et culturel, d’où une propension critiquée à énoncer lieux communs, évidences voire stéréotypes. D’autres protocoles existent : Cedre, évaluations nationales (CP/CE1, en 6e ou en 2nde), internationales : Timss (connaissances en Maths/Physique - CM1, 4ème ou Terminale S), Pirls (lecture en CM1), ESLC (compétences en langues vivantes - premier cycle de scolarité secondaire ). La DEPP, coordonnateur de Pisa en France, le rappelle : « l’ensemble fait sens ».

Les décideurs sérieux et les éducateurs savent le temps que mettent les politiques éducatives publiques à faire effet. Laurent Escure déclarait en 2016, dans le contexte de la Loi de refondation de 2013, « c’est en 2021, si aucun recul n’a lieu d’ici là, que sera évalué l’ensemble des réformes engagées ».
A l’inverse, étant donnée sa puissance médiatique, l’impact du test sur les politiques est certain. Le « PISA shock » peut entraîner certains pays à adopter des recettes éducatives réductrices, à court terme, calquées sur les premiers du classement.

Le message de l'Internationale de l'éducation (IE):

 

 




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP