Accueil > PERSONNELS > Social > Commission nationale d’action sociale : Déclaration de l’UNSA Education

Commission nationale d’action sociale : Déclaration de l’UNSA Education

Article publié le vendredi 20 novembre 2020
  • Version imprimable

Déclaration liminaire de l'UNSA Education

Monsieur le Sous-directeur

Mesdames et messieurs les membres de la Cnas

Nous traversons actuellement une crise sanitaire sans précédent. Le service social en faveur des personnels est plus que jamais indispensable pour aider les agent.e.s en difficulté.


Les travaux de l’agenda social, ont enfin repris avec un GT consacré au développement de la qualité de vie au travail qui comprend un volet action sociale. Notre fédération souhaite obtenir des avancées et des mesures concrètes pour l’ensemble des personnels. Il est urgent de faire évoluer certaines prestations.

Sur la parentalité : l’objectif doit être d’élargir le nombre de bénéficiaires. Nous revendiquons un déplafonnement de la dernière tranche du Cesu 0-6 ans, la mise en place d’une prestation pour la garde d’enfant 6-12 ans ainsi que pour le financement des études supérieures. Il nous semble indispensable que ces prestations soient nationales et accessibles à toutes et tous

• Concernant l’extension du Pass Éducation, ce sujet mérite d’être ambitieux et nous portons la demande d’un Pass Éducation pour tous les agent.e.s de notre ministère.

• Sur le logement, il faut poursuivre la mesure existant dans certaines académies. L’expertise développée par ces académies doit d’étendre ce dispositif à d’autres académies. De plus, l'hébergement d'urgence doit impérativement être renforcé. Des solutions de logement temporaire en faveur des personnels doivent être développées pour permettre aux assistantes sociales des personnels de répondre aux urgences. Enfin, il faut impérativement penser aux personnels de cat C et B, et aux AED/AESH : ce sont les plus petits salaires de notre ministère et des dispositifs comme les logements de l’ERAFP avec CDC habitat, ne sont pas adaptés pour ces agent.e.s, en raison du montant de leur loyers.

• Concernant la proposition de mise en place d’un dispositif permettant au ministère de se porter «caution», ce serait pour l’ Unsa-Éducation une mesure positive qui répondrait aux besoins. Mais ce dispositif devra être bien pensé et construit. Il sera impératif de privilégier un opérateur public pour sa mise en place.

Enfin, la politique d’action sociale doit s’insérer dans une réflexion sur l’attractivité de notre ministère. Nous souhaitons insister, une fois de plus, sur la communication : il s’agit d’un enjeu essentiel pour permettre à nos collègues d’avoir une véritable connaissance des services existants y compris le service social en faveur des personnels, encore trop méconnu. Il existe encore de grosses disparités selon les académies qu’il faut revoir. La communication est essentielle pour que les prestations soient connues de nos collègues.
Nous vous remercions de votre attention.

La délégation UNSA Éducation

Karine Avvenenti
Thierry Mercier-Renoir
Christine Pechin
Hawa Sall




Suivez-nous







 

 
Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP