Accueil > SOCIÉTÉ > Égalités > Égalité femmes-hommes > Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose

Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose

Article publié le vendredi 16 mai 2014
  • Version imprimable

En détournant une initiative de lycéens de l’académie de Nantes : « ce que soulève la jupe », destinée à combattre le sexisme et les stéréotypes, les militants d’une « théorie du genre » fantasmée ont une nouvelle fois réussi à semer le doute.

Relayée depuis plusieurs jours par les média et les réseaux sociaux, l’information a fait le buzz.
Bien sûr,  les démentis sur une prétendue demande aux garçons de venir en jupe au lycée afin d'unifier les deux sexes, se sont multiplié, de la part des intéressés eux-mêmes, du Rectorat de Nantes ou même de l’Assemblée nationale et ont permis de redonner son sens premier à cette action : une journée de réflexion sur l’égalité et les discriminations, rien de plus !
Mais les média, toujours friands de polémiques ont également donné la parole aux partisans de la Manif pour tous, qui n’en demandaient pas plus pour continuer à exister et semer le trouble dans les esprits. Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose disait Francis Bacon et l’on peut craindre que les démentis ne suffiront pas à faire retomber la polémique chez certains et qu’elle se ravivera à la moindre occasion.
Peut-être faut-il aussi, sachant cela, être particulièrement attentifs aux actions menées et à la façon dont on veut les rendre visibles.

L’Unsa Education,  continuera de se battre pour que de telles actions de lutte contre les stéréotypes de genre puissent exister sans soulever les craintes infondées et artificielles de la part de quelques extrémistes de mauvaise foi.
 

 

 

 

 

 

 



 




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP