Accueil > ÉDUCATION > « Avenir Lycéen » : l’éthique interrogée, réponses et enquêtes sont (...)

« Avenir Lycéen » : l’éthique interrogée, réponses et enquêtes sont indispensables

Article publié le lundi 23 novembre 2020
  • Version imprimable

Suite aux éléments publiés par deux enquêtes journalistiques, l’UNSA Éducation souhaite que la lumière soit faite sur les mises en cause de membres du ministère et des rectorats quant à l’instrumentalisation du syndicat « Avenir lycéen » et à son financement. Les enquêtes nécessaires doivent être conduites et toutes les réponses apportées.

Pour l’UNSA Éducation, nous avons toujours affirmé que chaque éducateur, chaque éducatrice,doit avoir une vigilance et une éthique forte dans son positionnement vis-à-vis de la jeunesse, des lycéen·nes et de leurs syndicats et les laisser libres de penser et d’agir en dehors de l’influence des adultes qui en ont la charge. De chaque classe, jusqu’à la rue de Grenelle, nous devons avoir cette exigence éthique.

Dans un contexte de crise sanitaire exceptionnelle, notre ministère connaît déjà un climat social très dégradé et a besoin de retrouver de la sérénité et de la confiance.Toutes les explications doivent être données et le cas échéant, les mesures doivent être prises pour confirmer ou retrouver un dialogue social respectueux de l’indépendance de tous et toutes, y compris des lycéen·nes.




Suivez-nous







 

 
Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP