Accueil > SOCIÉTÉ > Laïcité > 60 ans après le serment de Vincennes : l’actualité de la défense de l’école (...)

60 ans après le serment de Vincennes : l’actualité de la défense de l’école laïque

Article publié le vendredi 19 juin 2020
  • Version imprimable

Le 19 juin 1960, plusieurs centaines de milliers de militant.es venu.es de toute la France se rassemblent à Vincennes autour d’un serment défendant l’école publique et demandant l’interdiction du financement public des établissements scolaires privés. La défense de l’école publique laïque est essentielle pour l’UNSA Éducation.

Le Comité National d’Action laïque avait organisé une très large campagne de signatures pour sa pétition demandant l’abrogation de la loi Debré qui permettait ce financement. Près de 11 millions de personnes ont signé cet appel qui est un événement marquant de l’histoire de la mobilisation laïque pour l’école.

60 ans après, ce serment est toujours d’actualité, car en dépit des efforts, ce financement est toujours en place et d’autres lois sont venues affaiblir encore l’école publique laïque. Les inégalités scolaires, le repli sur soi et des interrogations sur les grandes valeurs communes rendent encore plus nécessaire la mobilisation autour de la laïcité.

C’est pourquoi le CNAL et ses organisations membres (DDEN, FCPE, Ligue de l’enseignement, UNSA Éducation, SE-UNSA) ont signé une tribune commune rappelant l’actualité de la défense de la laïcité à l'école publique : comme le souligne ce texte, le «refus de la séparation des jeunesses de notre pays, proclamé depuis 60 ans, a aujourd’hui une résonance accrue, face aux risques croissants de replis communautaires et de tentations populistes, qui s’enracinent dans les conséquences des crises. Pour les organisations constitutives du CNAL, l’Éducation, porteuse d’humanisme universel, est un rempart naturel contre la menace identitaire, fondamentaliste et nationaliste. Ainsi, la lutte contre les inégalités scolaires doit faire l’objet d’un combat sans répit, au risque de froisser ceux qui, de tous bords, refusent l’élargissement de la base sociale de la réussite scolaire.»

Principe constitutionnel, pour l’UNSA Éducation la laïcité est une valeur de la République qui assure le droit à la liberté de conscience et doit garantir la liberté d’expression. Elle constitue une garantie d’égalité et d’émancipation pour chacune et chacun.

Retrouver le texte complet en pièce jointe ci-dessous ou le site Internet du CNAL

Une vidéo retraçant l’histoire et la portée de ce serment a été réalisée dans ce cadre, l’UNSA Éducation et le centre Henri-Aigueperse ayant participé à sa réalisation. On peut la visionner sur la chaîne Youtube du CNAL.

Documents joints




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP