Retour à l'article normal

UNSA Éducation

 Article publié le lundi 17 février 2014
 par .

Agenda social MESR : la négociation peut commencer.

Agenda social « Enseignement supérieur & Recherche »

Protocole d’entrée en négociation signé :
nos exigences demeurent

Conformément à la décision unanime de son Bureau national du 11 décembre 2013, l’UNSA Éducation a signé le protocole d’entrée en négociation sur l’agenda social « Enseignement supérieur et Recherche » avec la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Au nom de la Fédération, il a été signé par son secrétaire général, Laurent ESCURE, et les secrétaires généraux des trois syndicats nationaux les plus directement concernés par le programme de travail : Laurent DIEZ (SNPTES-UNSA), Stéphane LEYMARIE (SUP’Recherche-UNSA) et Jean-Yves ROCCA (A&I-UNSA).

Le document proposé par madame Geneviève Fioraso précise qu’il est « nécessaire d’instaurer et de faire vivre un dialogue social concourant, tant à l’efficacité du service public de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, qu’à la reconnaissance du rôle des personnels qui s’y consacrent.»

De gauche à droite :
Jean-Loup Salzmann (CPU), Laurent Escure (UNSA Éducation), Geneviève Fioraso (ministre de l’ESR).

L’UNSA Éducation et ses syndicats souhaitent que soit effectivement saisie l’occasion offerte d’une meilleure prise en compte et d’une meilleure reconnaissance de l’ensemble des personnels des universités et organismes de recherche dans leur diversité de métiers.

L’UNSA Éducation, malgré les limites de l’exercice et dans le contexte difficile du moment, entend faire bouger les lignes de manière significative en agissant avec le souci d’obtenir du concret pour les personnels, en combinant pragmatisme et combativité.

Au premier plan (signature) :
Stéphane Leymarie (Sup’Recherche-UNSA), Laurent Diez (SNPTES-UNSA), Jean-Yves Rocca (A&I-UNSA)
Au deuxième plan (debout)
Jean-Loup Salzmann, Laurent Escure, Geneviève Fioraso, Frédéric Sève (SGEN-CFDT)

Elle manifestera en particulier dans ce cadre, comme elle l’avait déjà exprimé, son attachement au respect du statut de la Fonction publique de l’État, mais aussi de l’application concrète d’engagements pris au niveau Fonction publique (comme les questions d’égalité Femmes-Hommes) et la nécessaire transparence des indicateurs sociaux.

Laurent ESCURE,
Secrétaire général de l’UNSA Éducation

Laurent DIEZ,       Stéphane LEYMARIE,       Jean-Yves ROCCA,
Secrétaire général          Secrétaire général         Secrétaire général
du SNPTES-UNSA       de Sup’Recherche UNSA         d’A&I-UNSA