Retour à l'article normal

UNSA Éducation

 Article publié le vendredi 4 octobre 2019

Atteintes à la laïcité à l’école : aller au-delà des chiffres

À l’occasion d’un séminaire regroupant les équipes « Valeurs de la République », Jean-Michel Blanquer a proposé un état des lieux ce mardi 24 septembre : derrière les chiffres, quelle est la réalité des faits ? Y a-t-il davantage d’atteintes à la laïcité et comment agir ?

La laïcité est un principe fondateur de l’École, mais également un sujet d’enseignement. Plus largement, la question des atteintes à ce principe dans le cadre scolaire fait l’objet d’attention de la part du Ministère de l’Éducation nationale, mais aussi des personnels et de l’opinion publique.

Le nouveau dispositif mis en place par le MEN (voir notre précédent article) permet de faire le point régulièrement sur les chiffres en ce qui concerne les atteintes à la laïcité à l’école. Depuis début 2018, 1 500 situations problématiques ont été rapportées, et elles ont fait l’objet d’une réponse de l’administration. Au troisième trimestre de l’année 2019 (entre avril et juillet), ce sont 900 cas qui ont été signalés. On constate sur cette période certaines évolutions qu’il importe de souligner.
Les cas qui ont fait l’objet d’une remontée d’information concernent avant tout des refus de participation à certains cours, la mise en cause du contenu de certains enseignements, le refus de la mixité, mais aussi plus rarement des intimidations et des violences. 6 académies concentrent la majorité des situations signalées, et pour cette période, les faits les plus importants concernent le 1er degré, puis les collèges et enfin les lycées. Dans 2/3 des cas, le problème a été traité à l’interne de l’établissement et de l’école, et seulement 40 cas ont nécessité l’intervention d’une équipe nationale « Valeurs de la République ».

Mais au-delà des chiffres, que peut-on retenir ? Si on se place sur une période plus longue, on constate que les situations à problème dans ce domaine n’ont pas connu une réelle inflation. Les outils à disposition (comme la charte de la laïcité ou plus récent, le vadémécum «la laïcité à l’école » qui a été actualisé à l’occasion de ce séminaire national), ainsi que la formation de mieux en mieux adaptée des personnels, ont permis de limiter les contestations du principe de laïcité à l’école.

Pour l’UNSA Éducation, l’éducation aux valeurs de la République doit être poursuivie, afin que la laïcité continue d’incarner une garantie d’égalité et d’émancipation de l’individu. Notre fédération combat également toutes celles et tous ceux qui l’instrumentalisent pour en faire un vecteur d’exclusion.

C’est pourquoi nous avons voulu avec Ismaïl Ferhat, maître de conférences à l’Université d’Amiens, aller au-delà des chiffres et des éventuelles polémiques faire le point sur la situation de la laïcité à l’école aujourd’hui.

À ce sujet, vous pouvez consulter les résultats de l’enquête du CNAL ( Comité National d’Action Laïque) : Laïcité à l’école.

5 minutes pour comprendre :

1-Le système éducatif et la laïcité : quels enjeux ?
2- Mères voilées en sorties scolaires, faut-il une loi ?