Retour à l'article normal

UNSA Éducation

 Article publié le jeudi 13 décembre 2018

Art en gares

Dix millions de personnes traversent une gare chaque jour, ça en fait des yeux et des oreilles pour s’ouvrir à des expressions artistiques ! Avec la conviction que les gares sont des lieux de vie et pas uniquement de passages, la SNCF programme depuis 2009 une centaine d’expositions par an avec le concours de structures culturelles ou directement en commande auprès d’artistes. Elle participe ainsi à la diffusion  et  à la démocratisation culturelle sous  des  formes variées.
En ce mois de décembre, il est fait d’une pierre deux coups. Donner à voir la créativité graphique à travers le travail de Philippe Apeloig: graphiste, typographe, affichiste et célébrer les 70 ans de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme.  Une déclaration qui fut adoptée le 10 décembre 1948 au Palais de Chaillot par 48 états.
Un texte qui a fait et fait encore l’objet de biens des critiques et remises en cause mais qu’il n’est pas inutile de relire, et de remettre dans le paysage actuel. Première contestation à sa publication par les Pays du bloc communiste qui privilégient les droits économiques et sociaux aux droits individuels et civiques. Seconde vague de critique formulée dans un contexte religieux, la loi divine au-dessus des droits humains. En enfin une troisième vague venue de l’Europe et des régimes politiques polonais ou hongrois qui contestent l’universalité au-dessus de leur souveraineté nationale. Ajoutons enfin que cette déclaration inspirée de philosophie occidentale a bien du mal à faire sens dans les pays asiatiques ou africains. Et si toutes ces raisons de ne pas la reconnaître nous donnaient une furieuse envie de la redécouvrir ? Ralentissez en gare ou ailleurs, prenez le temps de lire et de  replonger dans  ce texte fondateur....