Retour à l'article normal

UNSA Éducation

 Article publié le dimanche 9 décembre 2018

Défendre les droits humains : des progrès mais aussi des menaces

Chaque année, le 10 décembre, on célèbre la journée des droits de l’homme. C’est en effet ce jour-là en 1948 que fut adoptée par l’ONU la Déclaration universelle des droits humains. L' année 2018 marque le 70e anniversaire de cette déclaration.

Aujourd’hui, partout dans le Monde, on assiste à des menaces sur les droits de la personne humaine. Des conflits, des actes violents, du racisme et de la xénophobie sont de plus en plus nombreux dans tous les continents. Des voix dissidentes ont du mal à se faire entendre, et les droits des femmes, plus encore que les droits des hommes, sont encore insuffisants dans de nombreux pays. Il faut donc veiller aux acquis de ce texte qui fait la promotion des droits humains fondamentaux.

Ce document fondateur proclame les droits inaliénables de chaque individu « sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d’opinion politique ou de toute autre opinion, d’origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation ».

Parmi ceux-ci, nous trouvons un droit à l’éducation. L’UNESCO lance à cette occasion une campagne de sensibilisation sur le droit à l’éducation: campagne sur le #DroitàlÉducation

C’est pourquoi l’UNSA Éducation souhaite réaffirmer son attachement à cette Déclaration universelle qui permet de défendre l’égalité des droits des femmes et des hommes, ainsi qu’une vision juste et démocratique de la société présente et à venir.

Nous vous conseillons deux sites liés au 70e anniversaire :

L’édition illustrée de la Déclaration universelle des droits de l’Homme

70 ans de progrès pour les droits de l’Homme