Retour à l'article normal

UNSA Éducation

 Article publié le samedi 10 février 2018

11 février : journée internationale des femmes et des filles de science.

Le 11 février est la journée internationale des femmes et des filles de science.

Pourquoi tant d’efforts des Nations Unies pour promouvoir la participation des femmes et des filles à la science ?

Aujourd’hui seulement 8% des filles se retrouvent dans les écoles d’ingénieur et les femmes ne représentent que 28% des chercheurs dans le monde. Les écarts augmentent quand les niveaux de décisions sont plus élevés.
Les femmes sont sous-représentées dans les sciences parce qu’elles ont moins facilement accès au financement, aux réseaux, aux postes à responsabilité, ce qui crée pour elles un désavantage dans la publication d’articles dans des revues scientifiques de haut niveau.

Ainsi, encourager et s’engager vers une plus grande mixité des filières scientifiques à tous les niveaux d’études et dès le plus jeune âge, c’est contribuer entre autres, à la réalisation des objectifs du Programme de développement durable à l'horizon 2030.
En effet, ce programme souligne le potentiel de la science comme moteur de changement pour les droits humains et la dignité, pour l'éradication de la pauvreté et la protection de la planète.

L'égalité des genres est une priorité absolue et la promotion des femmes et des filles dans la science est au cœur de cette journée. Parce que les grandes découvertes scientifiques se réalisent souvent à plusieurs, la science a besoin plus que jamais des femmes.