Retour à l'article normal

UNSA Éducation

 Article publié le mercredi 6 décembre 2017

Front National : si la vitrine a été changée, le fond demeure....

On a beau faire, il est toujours très compliqué de changer... sur le fond !

En une semaine, un ancien élu FN condamné et un candidat du même parti en dérapage...incontrôlé !

LCI et le journal Le Monde annoncent la condamnation le 28 novembre à 2000€ d'amende, 2 mois de prison avec sursis et 4 ans inéligibilité d'un ancien élu FN, Franck Sinisi pour incitation à la haine raciale.

Cet élu avait proposé de financer les logements d'accueil pour les Roms en leurs proposant des soins dentaires afin de remplacer et récupérer leurs « dents en or ».... La polémique grossissant, le FN avait exclu Mr Sinisi qui depuis à rejoint le mouvement catholique Civitas. Mr Sinisi à fait appel de sa condamnation.

Toujours dans le journal Le Monde, il est rapporté les propos tenus en Corse par Charles Giacomi, en campagne sur l'île pour le scrutin des 3 et 10 décembre : « … actuellement, on va à la rupture, sinon à la guerre civile dans moins de 10 ans. Ici c'est le pays de Dieu et de la vierge, ce n'est pas le pays des musulmans ! C'est comme ça, et ça sera toujours comme ça ! »... le tout en présence de la présidente du FN, Marine Le Pen, qui n'a ni relevé ni commenté les propos tenus.

On le voit, il ne suffit pas de changer la vitrine pour faire disparaître les idées nauséabondes qui sont un danger pour le vivre ensemble.
Le FN nous promet « une guerre civile imminente» depuis plus de 20 ans !
Le FN nous promet « une invasion » devenue « une submersion » depuis bien plus longtemps !
Ce même parti a atteint pour la deuxième fois en 15 ans le second tour de l'élection présidentielle.
Sa défaite cinglante aux législatives (8 députés sur 577) que d'aucun impute au système électorale ou à des coalitions républicaines, peut laisser à penser de l'existence d'un plafond de verre qui résiste encore...
Mais il ne faut pas minimiser tous ces dérapages... La banalisation permet d'inscrire dans l'inconscient des stéréotypes que chacun auraient trouvé comme ineptes ou scandaleux il y a 10, 20, 30 ou plus.
La veille ne doit cesser et dénoncer à chaque fois haut et fort la règle !

L'Unsa Education prend et prendra toute sa part dans ce combat contre l’obscurantiste, le racisme et la haine.