Retour à l'article normal

UNSA Éducation

 Article publié le vendredi 29 mars 2013
 par .

41ème bureau exécutif de l’IE : Moins de 2 ans ½ pour assurer à chaque enfant le droit à une éducation de qualité !

C’était la première participation (1) de Laurent Escure au Bureau exécutif de l’Internationale de l’Éducation (IE). Comme les 25 autres membres du Bureau, il s’est prononcé en faveur d’une  éducation de qualité, accessible à tous et  financée par les fonds publics

Après la présentation de la 2nde conférence mondiale des femmes (WWC2)(2) de l’IE, Laurent Escure a réalisé une  intervention de soutien remarquée, à propos du Plan mondial d’action pour l’égalité des genres de l’IE (GEAP) (3). Ce plan s’articule autour de l’augmentation de la parité aux postes de responsabilités au sein  des syndicats, de l’accès et la participation des filles à une éducation publique de qualité et de l’autonomisation économique des femmes...

Gordon Brown confortent les décisions du Bureau exécutif de l'IE

Les décisions du Bureau exécutif ont été éclairées par les recommandations du Comité de la Promotion des Femmes (4) et encouragées par les propos résolument engagés de Gordon Brown (5) qui, après avoir salué la constance de l’IE dans son action pour la promotion d’une éducation universelle de qualité, a réaffirmé le lien avéré entre la prospérité économique et sociale d’un pays et le niveau d’éducation de ses enfants.

A cette occasion, il rappelé que l’ONU a instauré le 10 novembre dernier la Journée mondiale pour Malala. Enfin, Gordon Brown a déclaré, s’agissant des OMD (6) et de son programme « post-2015 », que « les objectifs que nous serons capables de réaliser d‘ici à la fin 2015 dépendent de la volonté politique ». Il est, par ailleurs, convaincu, qu’ensemble, nous pourrons apporter des changements politiques à l’échelle planétaire.

Tous avec l'IE pour la campagne mondiale "Mobilisation pour une Éducation de Qualité" (MEQ) (7)

Dans cette lignée, le Bureau exécutif a unanimement adopté la stratégie globale et sa campagne « Mobilisation pour l’Éducation de Qualité » (MEQ)  et confirmé son engagement dans cette campagne.
Associée à cette stratégie, l’IE impliquera toutes les organisations qui se préoccupent de l'avenir de la société et mènera son plaidoyer dans plusieurs domaines sur les plates-formes politiques pertinentes.

Les initiatives de l’IE s’accorderont avec le calendrier des instances internationales (ONU et ses agences, OCDE). De facto, tous les affiliés de l’IE et leurs membres sont appelés à unir leurs forces et à décliner le thème dans des activités et événements répondant aux caractéristiques nationales et/ou régionales.

Pour une meilleure identification et reconnaissance de la campagne, le Bureau exécutif appelle les affiliés et leurs membres à associer leur logo à celui de l’IE.
La campagne sera officiellement lancée le 23 octobre à l’occasion de la Journée mondiale des enseignants et atteindra son point culminant en octobre 2014 ; elle sera rythmée par un plan média adossé aux réseaux sociaux.

Ban Ki-moon (8) a lui-même reconnu que l'éducation était la clé de voûte du développement économique et social ce qui amène Fred van Leeuwen (9) à assurer que l'IE dispose déjà d’un précieux allié dans cette campagne et de conclure cette 41ème réunion par un : 

« Forts d'un véritable engagement et d'une action concertée, nous parviendrons à améliorer la qualité de vie des générations futures » !


(1) Laurent  Escure intègre par vote au BE d’octobre 2012 le siège ouvert  laissé vacant par P. Gonthier.
(2) WWC2 (World Women’s Conference 2) qui se tiendra les 7-9 avril 2014 à Dublin.
(3) GEAP : Global Gender Equality Action Plan.
(4) Comité qui s’est réuni avant le BE et auquel Hélène Hémet était observatrice au nom de l’UNSA Éducation.
(5) G. Brown, ancien 1er ministre britannique, envoyé spécial des Nations Unies pour l’éducation mondiale.
(6) OMD : objectifs du millénaire de développement.
(7) MEQ : Mobilisation pour une éducation de qualité.
(8) Ban Ki-moon : Secrétaire général des Nations Unies.
(9) Fred Van Leeuwen : Secrétaire général de l’IE.