Retour à l'article normal

UNSA Éducation

 Article publié le mardi 26 janvier 2016

Journée de la mémoire des génocides et de la prévention des crimes contre l’humanité.

Depuis 2003 en France, la date du 27 janvier, date anniversaire de la libération du camp d'Auschwitz, est la « journée de la mémoire des génocides et de la prévention de crimes contre l’humanité » dans les établissements scolaires.

Car si il s’agit bien de se souvenir pour ne pas répéter les horreurs passées, il est également plus que nécessaire aujourd’hui de lutter au sein de l’École contre les préjugés racistes et xénophobes.
C’est cette volonté qui a poussée les ministres européens de l’Éducation en l’an 2000 à instaurer cette journée qui « n'a pas seulement pour but de perpétuer la mémoire de l'horreur mais d'apprendre aux élèves à être vigilants, à défendre les valeurs démocratiques et à combattre l'intolérance ».
L’éducation est incontournable pour prévenir l’intolérance et respecter les différences.
La Journée de commémoration du mercredi 27 janvier 2016 est centrée sur la dignité humaine et sur « le rôle crucial de tous ceux qui ont contribué à protéger les persécutés et parfois à les sauver au risque de leur vie ». Elle réaffirme le droit de chacun de vivre libre en dehors de toute discrimination.

Retrouver la note de service du MENESR