Retour à l'article normal

UNSA Éducation

 Article publié le jeudi 5 novembre 2015

Le jour de carence fait son retour au Sénat

Une fois n’est pas coutume, la majorité du Sénat nous ressert la question du jour de carence ou plutôt, devrions nous dire, la question des « trois jours de carence » puisque un amendement a été adopté en ce sens par la commission des affaires sociales mercredi 4 novembre.

Lors de cette réunion consacrée à l’examen du projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2016, la commission des affaires sociales du Sénat en a profité pour remettre en selle ses solutions visant le retour à l’équilibre des comptes sociaux.

C’est ainsi que deux amendements ont été adoptés dont un instaurant trois jours de carence pour les personnels hospitaliers.
Une nouvelle fois, les vieilles recettes sont de retour, car déjà lors du projet de budget 2015, le Sénat s’était distingué en votant des mesures d’austérité visant les fonctionnaires.
Même si ces mesures ne concernent pour l’heure que le versant hospitalier, ne doutons pas des intentions de certains sénateurs de l’élargir à l’ensemble des agents de la Fonction publique, c’est pourquoi les raisons de l’opposition de l’UNSA Education demeurent intactes et d’actualité. Nous condamnons ces dispositions et sommes solidaires de nos collègues de la Fonction publique hospitalière

Nous serons particulièrement attentifs à la suite des débats tout en sachant qu’il y a peu de chance que ces dispositions soient reprises à l'Assemblée nationale (qui aura le dernier mot en tout état de cause en troisième lecture du projet de finances)