Retour à l'article normal

UNSA Éducation

 Article publié le vendredi 12 juin 2015
 par Denis Adam.

Quatre clés pour comprendre les politiques municipales de jeunesse

Lorsqu’on observe les politiques locales de jeunesse dans les villes moyennes, on constate qu’elles « sont pensées à travers un référentiel d’action publique particulier. Il est composé de quatre axes dont la présence dans l’intervention publique est variable en fonction des époques et des territoires: des approches transversales; des postures stratégiques des acteurs; des rapports multiples aux territoires; une place variable des jeunes dans les politiques locales. »

C’est cette analyse que proposent Marie Dumollard et Jean-Pierre Halter (chargée d’études et de recherche et chercheur associé à l’INJEP) dans le dernier numéro de le revue de l’Observatoire de la jeunesse JEUNESSES ÉTUDES ET SYNTHÈSES  (Numéro 26 - mai 2015) à retrouver sur le site de l’INJEP : http://www.injep.fr/IMG/pdf/JES26_bd.pdf .

Ainsi, les chercheurs montrent que les politiques de jeunesse locales se structurent  « successivement sur quatre axes récurrents de l’action publique locale menée en direction des jeunes : des approches transversales ; la posture stratégique des acteurs ; des rapports multiples au(x) territoire(s) ; une place variable des jeunes dans les politiques locales ». Leur étude permet également de « mettre en exergue des registres différenciés de chacun de ces quatre axes ».