Retour à l'article normal

UNSA Éducation

 Article publié le mardi 3 mars 2015

En direct de la section régionale Rhône-Alpes

La région Rhône-Alpes, deuxième région de France métropolitaine en superficie, en économie et en population, est l'une des trois régions françaises atypiques, avec Provence-Alpes-Côtes-d’Azur et l’Île-de-France. Elle est, en effet, composée de 8 départements répartis sur deux académies : Lyon et Grenoble. Elle se classe 6e région européenne.
L'UNSA Éducation Rhône-Alpes est présente sur l'ensemble du territoire, dans tous les métiers de l'Éducation, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, de l'Agriculture, de la Culture et de la Jeunesse et des Sports. Son secrétaire régional est Marc Durieux avec pour adjoint Gilles Mondon en charge de l’académie de Lyon.

La section académique de Grenoble
La dynamique autour d'une équipe fédérale et de syndicats, a porté ses fruits aux dernières élections professionnelles. Le travail de terrain lui a permis de devenir, lors des dernières élections professionnelles, la deuxième force syndicale dans l'académie de Grenoble obtenant 900 voix de plus et progressant de 3 points entre 2011 et 2014. L'UNSA Éducation est désormais présente dans toutes les instances de concertation de l'académie et de ses 5 départements.  Encore plus qu'hier, il est possible de faire entendre la voix de notre Fédération réformiste pour faire avancer nos idées novatrices dans le monde éducatif.

Il s’agit désormais de garder cette vitalité pour préparer, dès à présent, les prochaines échéances de 2018, le rapprochement des universités de Grenoble, mais aussi la fusion des régions Rhône-Alpes et Auvergne.


La section académique de Lyon
La structuration en section académique répond aux nécessités du terrain. Concrètement, celle de Lyon (Ain, Loire, Rhône) associe les responsables académiques des syndicats mais aussi l’ensemble des militants siégeant dans les instances de concertation de l'Éducation nationale : CTA, CAEN, CHSCT-A, CAAS.
En 2015, un sujet va recueillir l’attention de l’ensemble des militants. Il s'agit de l'articulation entre le Conseil général du Rhône et « Lyon Métropole », ainsi que les compétences captées par cette dernière depuis le 1er janvier 2015 sur le territoire.
Un autre travail fédéral consistera à appuyer le développement de nos syndicats dans l’Enseignement supérieur où l’UNSA Éducation a obtenu plus de 20% des voix.