Retour à l'article normal

UNSA Éducation

 Article publié le vendredi 16 janvier 2015
 par .

L’école face au défi républicain

Alors que la minute de silence a été perturbée dans deux cents établissements, la ministre compte remettre les valeurs républicaines au cœur de l'école.

« On a demandé d'être les mieux armés possibles, avec des ressources documentaires et un renforcement de notre formation », explique Laurent Escure, secrétaire général de l'UNSA Éducation, « mais il faut d'abord gérer l'urgence ». Si les incidents sont restés « minoritaires », l'enseignant estime « essentiel de recenser les élèves qui, sans forcément refuser la minute de silence, peuvent être en rupture avec l'idéal républicain ».

Lire l'article de Centre Presse, le quotidien de la Vienne