Retour à l'article normal

UNSA Éducation

 Article publié le lundi 1er décembre 2014

Enseignement français à l’étranger : une nouvelle dynamique à l’AEFE

Lors de la réunion interministérielle sur l’enseignement français à l’étranger, de nouvelles orientations pour la mise en place d’une politique plus dynamique en faveur de l’enseignement français ont été proposées

Suite aux travaux engagés par madame Hélène Conway-Mouret, ministre déléguée auprès du ministre des affaires étrangères, chargée des Français à l’étranger, un plan d’action en faveur de l’enseignement français à l’étranger avait été présenté au Conseil des ministres du 28 Août 2014.

Cet engagement vient de se concrétiser par une réunion interministérielle réunissant Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères et du développement international et madame Najat Vallaud-Belkacem ministre de l’Education nationale de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. A cette occasion, des engagements ont été pris  afin de promouvoir, par le biais du vecteur linguistique, notre diplomatie d’influence (lire le texte).

Ce texte a également été présenté au conseil d’administration de l’AEFE le 27 novembre 2014. Il détermine désormais en grande partie le plan d’action de l’agence pour les années à venir et intègre d’autre part cette politique à une nouvelle approche de la francophonie dont le sommet se tient actuellement à Dakar.

Pour bien comprendre cette évolution et les nouveaux enjeux de la politique gouvernementale actuelle, il est important de prendre connaissance des propositions contenues dans deux documents parus récemment : le rapport d’information présenté à l’Assemblée générale par le député Pouria Amrshahi le 22 janvier 2014 ainsi que le rapport présenté au Président de la République le 25 août 2014 par Jacques Attali.