Retour à l'article normal

UNSA Éducation

 Article publié le vendredi 28 novembre 2014

UNSA :
la Fonction publique au cœur

Le hasard des calendriers fait que deux scrutins vont se dérouler concomitamment ce soir et demain. En effet, alors que les élections professionnelles de toute la Fonction publique sont en cours (au moins pour les votes électroniques et par correspondance jusqu’au 4 décembre), un parti politique va élire, d’ici demain soir, son président.

Ironique paradoxe qui conduit, dans des moments si rapprochés, à désigner des représentants dont les mandats seront si éloignés. D’un côté, cinq millions de fonctionnaires et agents publics élisent ceux qui seront chargés de les défendre, d’améliorer leurs conditions leur travail, de faire reconnaître et valoriser leurs missions et même (du moins pour certains d’entre eux) de porter les valeurs qui fondent le service public. De l’autre un parti politique qui porte le projet –qui ne devrait pas être démenti quelle que soit la nouvelle équipe dirigeante — d’une diminution drastique du nombre de fonctionnaires et une très forte réduction des missions de l’Etat (central et dans les territoires).

Pour l’UNSA, la Fonction publique est un pilier essentiel de notre démocratie. Elle ne doit cesser d’évoluer pour répondre au mieux à l’intérêt général, assurer l’égalité entre tous les citoyens, préserver de la marchandisation les services relevant de l’intérêt général ou d’une régulation publique.

Qui sont en effet les agents des services publics? Les enseignants et les personnels d’éducation qui accueillent nos enfants dans et hors l’École, les personnels hospitaliers qui nous prennent en charge dès les urgences, les policiers de proximité dont on réclame partout la présence afin de recréer du dialogue et un sentiment de sécurité, les travailleurs sociaux dont le rôle est majeur pour la cohésion sociale et l'accompagnement des familles ou personnels en grande difficulté…

Que des progrès et des évolutions soient possibles, même souhaitables, nous n’en disconvenons pas. Mais pas par idéologie ultra-libérale ou en bradant les acquis de la République.

En votant UNSA aux élections professionnelles de la Fonction publique, nous revendiquons notre attachement à une société solidaire, juste et équitable. Nous rappelons qu’aucune réforme d’avenir pour notre pays dans les domaines de l’éducation ou de la santé, par exemple, ne peuvent être conduites sans, et moins encore contre les agents de la Fonction publique, autrement dit ceux par lesquels la puissance public agit.

Nous réaffirmons à tous ceux qui gouvernent ou ambitionnent de gouverner notre pays la légitimité qu’auront les élus des personnels à les représenter. L’importance du dialogue social — sur laquelle on ne manque jamais d’insister — implique le respect des personnels, et donc de leurs représentants légitimes.


L’UNSA porte
le service public au cœur.

Je soutiens son action

Je vote UNSA


Voir aussi l'article
«Élections 2014 : voter UNSA pour être bien représenté»
.