Retour à l'article normal

UNSA Éducation

 Article publié le mardi 3 juin 2014

Berty Albrecht, féministe et résistante

Berty Albrecht, résistante dans le mouvement Combat, était aussi une militante de la cause des femmes, en défendant, par exemple, la liberté de contraception et d'avortement.

Berty Albrecht était, avant tout, une femme étonnante: issue de la bonne société protestante, cette mère de famille deviendra surintendante d'usine avant de vivre une grande passion avec Henri Frenay, chef du mouvement de résistance Combat.

Elle était une femme de convictions aussi :
«Elle a tout donné à la France : son confort, sa liberté, sa famille, et maintenant sa vie», c'est ainsi qu' Henri Frenay, dans ses Mémoires, lui rendit hommage, car Berty Albrecht, tombée par trahison dans les mains de la Gestapo dans les mêmes conditions que Jean Moulin un mois plus tard, se suicida dans sa cellule, le 31 mai 1943, pour ne pas parler...

C'est ce parcours exceptionnel que l'historienne Dominique Missika, nous invite à suivre, à travers des documents de justice, des archives et des témoignages.

Dominique Missaka, Berty Albrecht, féministe et résistante, Perrin, 2014, 10€