Retour à l'article normal

UNSA Éducation

 Article publié le mardi 8 avril 2014
 par Luc Bentz.

Appel interfédéral « Fonction publique » : action pouvoir d’achat le 15 mai 2014

Dans un communiqué commun, les fédérations syndicales de la Fonction publique (à l'exception de FO et de la CGC) ont lancé un appel à la mobilisation le 15 mai sur la question du pouvoir d'achat et celle de la qualité de l'emploi public.

Dans ce cadre, l'UNSA Éducation appelle pour sa part à la grève le 15 mai 2014 dans son champ de responsabilité (voir cet article).

Voir ci-dessous le communiqué interfédéral commun «Fonction publique» (UNSA, CFDT, CGT, CFTC, FSU, Solidaires, FA-FPT) du 8 avril 2014 ou voir l'article en ligne sur le site de l'UNSA Fonction publique.


Communiqué commun « Fonction publique »

Fonction publique : journée nationale d'action le 15 mai

Les organisations syndicales CFDT - CFTC – CGT – FA-FP - FSU - SOLIDAIRES - UNSA, dénoncent une nouvelle fois, l'absence de négociations salariales dans la Fonction publique et la dégradation de la qualité de l'emploi public.

La politique d’austérité salariale menée par le gouvernement à l’égard des agents publics aboutit à une baisse incessante de leur pouvoir d'achat. Pourtant son amélioration est un objectif affiché du nouveau gouvernement.

Le contentieux salarial s’accumule et la poursuite du gel du point d’indice est inacceptable!

Les agents de la Fonction publique jouent un rôle déterminant dans notre société. La qualité des services rendus aux usagers est leur préoccupation majeure. La reconnaissance de leur travail ne peut donc plus attendre.

Le gouvernement doit ouvrir sans délai de réelles négociations sur les rémunérations et garantir des emplois publics de qualité correspondant aux besoins.

Les organisations syndicales exigent une revalorisation immédiate du point d'indice, la refonte de la grille indiciaire permettant la revalorisation de tous les métiers et des mesures de rattrapage.

Elles appellent les agents des trois versants de la Fonction publique à une journée nationale d'action et de mobilisation le 15 mai prochain, journée qui pourra prendre des formes diversifiées (rassemblements, manifestations, grèves, arrêts de travail...).

Paris le 8 avril 2014

Voir ci-dessous le document commun


15 mai 2014 : les organisations
CFDT, CGT, CFTC, FSU, SOLIDAIRES, UNSA, FA-FPT

appelent les agents des 3 versants de la Fonction publique
à se mobiliser pour dire « STOP »

à la baisse du pouvoir d’achat

Ensemble, nous exigeons :

1 - des rémunérations revalorisées.
2 - des emplois publics de qualité correspondant aux besoins.

1 – Pour des rémunérations revalorisées

La politique d’austérité fait peser, depuis des années, une contrainte lourde sur les rémunérations des agents dans la Fonction publique :

  • blocage de la valeur du point d’indice,
  • ralentissement des avancements,
  • stagnation des grilles indiciaires.

Le pouvoir d’achat des agents ne cesse de baisser !

La politique salariale privilégie l’individualisation des rémunérations au détriment du dispositif collectif. La part des primes et indemnités augmente par rapport au traitement de base.

Les inégalités de traitements s’accroissent et menacent la cohésion des collectifs de travail

Les organisations syndicales revendiquent :

  • une revalorisation immédiate du point d’indice;
  • la refonte de la grille pour une meilleure reconnaissance;
  • des compétences et des qualifications;
  • renforcement de la part indiciaire dans la rémunération;
  • égalité salariale entre les femmes et les hommes.

2 – Pour la qualité de l’emploi public

Dans toute la Fonction publique, les abandons de mission, les suppressions d’emploi, la détérioration des conditions matérielles font perdre le sens du travail et créent des situations intenables pour les agents. Les conditions de travail continuent de se dégrader.

Les organisations syndicales dénoncent la précarisation de l’emploi public et la multiplication des emplois à temps incomplet.

Quand la qualité du travail baisse
C’est la qualité du service public rendu qui est sacrifiée

Elles revendiquent :

  • des emplois statutaires pour faire face aux besoins
  • davantage de garanties pour les contractuels
  • des perspectives de carrière et de mobilité pour tous les agents
  • la possibilité d’exercer les missions de service public dans des conditions décentes.
  • Pour tous et partout sur tout le territoire, des services publics efficaces qui répondent aux besoins d’aujourd’hui et qui anticipent ceux de demain.

Voir l'appel à la grève lancé, dans son champ de responsabilité, par l'UNSA Éducation (article du site UNSA Éducation).