Accueil > SOCIÉTÉ > Égalités > Égalité femmes-hommes > PMA : pour l’UNSA Éducation, il n’y a pas de doute.

PMA : pour l’UNSA Éducation, il n’y a pas de doute.

Article publié le jeudi 15 novembre 2018
  • Version imprimable

Promesse de campagne d’Emmanuel Macron, l'ouverture de la procréation médicalement assistée aux couples de femmes et aux femmes seules devait être proposée dans le cadre de la révision de la loi de bioéthique en 2018.

Or, selon le journal Libération, "le projet de révision des lois de bioéthique  sera finalement examiné à l'Assemblée nationale après les élections européennes, et non pas en janvier, comme l'avait pourtant annoncé le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux".

L'UNSA Éducation s'inquiète de cette décision car la situation actuelle, en plus d’être discriminatoire, implique des risques sanitaires et économiques pour toutes les femmes qui ont recours à la PMA à l’étranger.

Elle rappelle également que cette prorogation ne fait qu'entretenir un climat de méfiance et entretient les préjugés homophobes et réactionnaires dont les conséquences sont très graves.

Pour l'UNSA Éducation, Iil est donc primordial que la PMA soit ouverte « pour toutes sans condition ni restriction » et cela au plus vite pour ne laisser plus aucun doute sur la volonté politique du gouvernement !
 




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP